ALL, Astuce débutant, Débuter, Non classé, Patron débutant, Patron intermédiaire

Battle : patron papier VS patron pdf

Aujourd’hui, c’est battle ! Préparez-vous bien, choisissez bien votre bandana d’équipe parce que ça va être la guerreeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! On s’embarque dans un débat difficile, une bataille qui s’annonce épique ! Vous êtes prêt ?!?

Patron de couture papier OU patron de couture PDF ?

 

Bon ok, j’en ai peut être fait trop sur ce lancement d’article… Non mais c’est que pour certains c’est un débat hautement important. Je me suis déjà fait incendier par des personnes choquées d’apprendre que mes patrons Petit Patron ne sont qu’au format PDF et que je n’ai pas pour projet de les sortir au format papier.  Olalalala mais comment puis-je oser faire ce que je veux dans ma propre entreprise ?!? Plus sérieusement, je sais que certains sont 100% dans un camp mais je sais aussi que beaucoup se placent au milieu. Puis, ce qui compte, c’est quand même le modèle, non ?

Par contre, aujourd’hui, j’ai envie de parler un peu des deux supports, de leurs avantages et inconvénients à tous les deux. L’idée est de mieux comprendre l’utilisation de chacun.

 

1. Le patron papier, le papi de l’équipe

Différence entre les patrons couture -couture débutant

Oui, on ne va pas se mentir, le patron sur support papier est un peu le petit vieux de la bande. Mais je n’ai jamais dit que les vieux étaient forcément ringards ! Il y a des grands parents qui assurent un max. Tenez, hier, mes profs de Lindy Hop m’ont montré des vidéos tuto de Lindy faites par LE PAPI du swing (bon là tout de suite le nom m’échappe, j’ai une mémoire des noms littéralement inefficace) et bien le monsieur a 85 ans, il te fout une bonne raclée en danse, en style et en énergie. La preuve qu’on peut être vieux et cool (bigup à tous les grands-parents qui en ont marre de se faire juste traiter de vieux par les petits enfants ingrats sauf quand il y a un chocolat à gagner). Bref parlons de notre patron papier !

Le patron sur support papier est donc une grande planche imprimée avec les patrons taille réelle. Pour les marques indépendantes comme Louis Antoinette ou Chez Machine par exemple, la planche est facile à lire car les différents morceaux ne se superposent pas. A la différence des patrons des planches de magazines comme La Maison Victor ou Burda où les différents modèles se superposent dans un joyeux bazar presque illisible dont le seul objectif est de faire des économies et rendre chèvres les couturiers en herbe.

Différence entre les patrons couture -couture débutant

Pour l’utiliser, il est TRÈS FORTEMENT recommandé de « décalquer » son patron. C’est à dire le recopier sur une grande feuille de papier vierge (soit par calque, soit avec une roulette, un pointeur… je vous donne mes astuces dans mon article « comment recopier un patron de couture »). On vous recommande de faire ça car si vous vous trompez de taille, ou si vous souhaitez, plus tard, faire une autre taille, vous allez condamner le patron en le coupant directement et donc supprimer les autres tailles.

2. Le patron PDF, le petit jeune qui s’impose

Différence entre les patrons couture -couture débutant

Lui, c’est le hipster de la couture. Il est arrivé il y a quelques années et s’imposent en maître depuis peu. Cette fois, c’est un produit 100% numérique. C’est à dire que vous l’achetez sur une boutique en ligne, vous recevez un fichier PDF par e-mail ou sur votre compte client et il ne vous reste plus qu’à imprimer. Une fois les 10 ou 20 pages A4 sorties de l’imprimante, il faut les raccorder entre elles. Il y a plusieurs façons de faire, cela dépend de la marque, mais rassurez vous, c’est toujours expliqué sur le fichier (par contre, oui, il faut tout lire, je vous connais, vous ne lisez pas puis vous râlez que ce n’est pas clair !). Par exemple, chez Vanessa Pouzet, il faut poser toutes les feuilles A4 bord à bord, sans jamais superposer. Chez Petit Patron (c’est moiii), le fonctionnement est différent, pour éviter les erreurs ou les décalages liés aux feuilles qui s’emboîtent mal dans l’imprimante, les patrons sont à raccorder grâce à des lignes de repère bien visibles. Une fois le tout scotché, il ne reste plus qu’à couper son patron et hop c’est prêt.

Avantage VS inconvénient

Différence entre les patrons couture -couture débutant

Avantage du patron papier : la beauté du patron, pour certains c’est un vrai argument. Mais aussi, et surtout, la réduction du risque d’erreur. Comme vous n’avez pas à reconstituer les patrons car ils sont imprimés en entier à taille réelle, aucun risque de petit décalage. Si jamais c’est un patron sans valeur de couture incluse, que vous souhaitez les ajouter sur le patron (fortement recommandé par Margaux), il n’y a pas 1000 lignes qui se superposent une fois le patron décalqué donc c’est plus simple.

Inconvénient : Déjà, le prix, entre 10 et 20 euros en moyenne, le patron est en général 2 fois plus cher car il doit être imprimé et emballé puis envoyé au client. Ensuite, il faut soit se déplacer en magasin ou le commander et attendre d’être livré, donc le délai est plus long. Enfin, c’est bien plus long de décalquer un patron sur une feuille de papier vierge que d’imprimer et couper.

Avantage du patron pdf : Le prix, les patrons sont nettement moins chers entre 4 et 10 euros en moyenne. Et la rapidité est un super argument. Vous repérez le patron, vous l’achetez, il est envoyé dans la minute par mail, vous l’imprimez et en moins de 15 minutes vous êtes prêt à couper le tissu. Pour les urgences couture du weekend (oui ça peut arriver d’avoir une folle envie de coudre comme on a une folle envie de fumer une cigarette !). Enfin, la rapidité de préparation : une fois raccordé, il suffit de couper directement son patron et de le poser sur le tissu. Si jamais vous souhaitez, plus tard, refaire le même modèle dans une autre taille, il suffira de le réimprimer. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça ne coûte pas cher en encre. Il y a tellement peu de tracés sur chaque feuille que ça ne consomme pas tant que ça et surtout ça vous fait gagner du temps sur une étape bien casse pied.

Inconvénient du patron pdf : il faut se lancer une première fois dans le raccord des planches. Je sais que beaucoup ont peur la première fois mais finalement dites-vous que vous ne risquez pas grand chose en dehors d’une feuille mal imprimée ! Le risque de créer des décalages, si vous n’êtes pas minutieux au moment de raccorder les patrons (pensez à bien caler vos feuilles dans l’imprimante pour qu’elles partent parfaitement droites). Manque qq chose
 
Verdict : pour ma part je suis team pdf car j’adore le gain de temps que cela offre. Je DETESTE recopier mes patrons, c’est ce qui me décourage le plus souvent. D’ailleurs j’ai une tonne de patrons non réalisés juste parce que je n’ai pas le courage de recopier les planches et je suis prête à re-acheter le patron en pdf tellement ma paresse est élevée. Après ce n’est que mon point de vue. Le plus important est de trouver le support qui vous laisse le plus de plaisir ! La couture est un loisir qui doit rester plaisant ! A vos patrons, cousez !

Lire l’article « Savoir lire et relever un patron de couture »

Et vous, vous êtes team papier ou team pdf ?

Rendez-vous sur Hellocoton !