ALL, Astuces couture, Astuces matériel, Non classé, Patrons de couture, Petit Patron

6 astuces pour coudre un gilet

Astuces pour coudre un gilet

Depuis 4 ans, je couds 100% de ma garde-robe. Avant je cousais déjà beaucoup de pièces, mais, depuis quelques années, c’est devenu une habitude de ne plus faire les magasins. Il y a des pièces qui ont été faciles à faire comme mes jupes et mes robes. Après ça, je me suis attaquée à mes t-shirt, mes manteaux (mais eux je ne les change vraiment pas souvent), puis ma lingerie. Il ne manquait plus grand-chose pour avoir une garde-robe complète. Mais j’avais une bête noire : le gilet. Difficile de trouver des patrons qui me plaisaient, du moins qui allait à ma morphologie, alors je trainais mes vieux gilets. Certains ont plus de 10 ans ! Et c’était tellement la misère que parfois je surprenais ma mère en train de me recoudre les trous de mes vieux gilets dans son coin tellement elle avait honte de me voir avec ces vieux trucs…ahhhhh elle est fière la fille couturière ! Du coup, on a fait un point avec l’équipe Petit Patron et on a ajouté cette pièce au programme. 1 an plus tard Isidore, notre gilet ultra modulable et pensé pour toutes les morphologies est né youhou ! Mais avant de coudre un gilet, j’ai envie de vous partager mes astuces !

 

1. Le choix du modèle

Astuces pour coudre un gilet

Aujourd’hui il en existe encore peu, alors il faut chercher la perle rare. Côté coupe, il sont souvent très droits, peu ajustés ce qui n’est pas forcément une pépite dès qu’on a un peu de rondeur. Pour exemple, j’adore la coupe du gilet Jamie de Ready To Sew mais alors, si vous me le mettez sur le dos, je prends 5 kg direct et je ne suis pas à l’aise. Il est top pour une morphologie longiligne. Après il y a aussi le très classique Courcelles de Cozy Little Word qu’on voit beaucoup. Pour ma part, il était juste trop classique pour moi et il est aussi non ajusté sur la taille (ahhh j’y tiens, mais rien de tel pour souligner une silhouette pulpeuse avec élégance et aider à se sentir bien dans ses vêtements). Alors, il y a aussi le gilet Fuller de Cashmerette avec ses découpes raglants ou encore Adele de Konfetti pattern. Bien sûr, il en existe sûrement d’autres mais ici je liste ceux qui ont un joli tombé et une coupe qui fait du bien à ma rétine. Un gilet pour chacun. De mon côté, j’aime les coupes ajustées (sans blaguuue) du coup, Isidore, je l’ai demandé ajusté avec des épaules courtes pour affiner la silhouette et plusieurs longueurs pour ajuster à mes envies(c’est Noémie qui fait les patrons chez Petit Patron depuis 2 ans maintenant car je n’ai plus du tout le temps de le faire). La coupe parfaite est difficile à trouver quand on n’a pas l’habitude mais pensez toujours à ce que vous aimez porter au quotidien, est-ce que ça ressemble à cette coupe ou non ? Si vous n’avez aucune idée, prenez le temps de faire les magasins pour essayer des coupes différentes ou similaires à ce que vous avez repéré côté patrons et enfin : lancez-vous c’est le meilleur moyen de savoir ! Et non une coupe ajustée ne fait pas ressortir vos poignets d’amour ! Une coupe moulante ajustée, oui, (ajustée) c’est une coupe qui suit les courbes naturelles du corps sans se coller à elles :D

Le patron du gilet/cardigan Isidore de Petit Patron est par ici
(en fait, on dit cardigan mais aujourd’hui la plupart des gens préfère le terme “gilet” alors on ne se prend plus la tête <3)

2. Le choix du tissu

Astuces pour coudre un gilet

Pour un gilet/cardigan, le choix du tissu est ESSENTIEL. On peut aller à la simplicité en optant pour un sweat/molleton (la même matière que pour un sweatshirt). Cette matière convient, elle est facile à trouver et facile à coudre mais, attention, elle est épaisse et manque de fluidité. Elle donnera donc un effet carré et “épais” à votre gilet. Si vous avez envie de la même matière que vos gilets du commerce, je vous recommande l’interlock qui est une maille tricotée fine et fluide. Si le patron a été pensé pour cette matière, vous serez impressionné par votre création. Elle est moins facile à coudre car il faut être précis dans la coupe et le tissu bouge plus que du sweat. Il existe aussi plein de jolies mailles en polyester et que j’appelle des mailles texturées. Parfois on les nommes nid d’abeille ou crêpe stretch, ces tissus sont très fluides et lourds ce qui offre un très joli tombé au gilet par contre, c’est du polyester, çà n’est donc pas respirant et il faudra laver très souvent votre gilet. Comme l’interlock, il faut de la précision à la coupe mais une fois fini, nous sommes super fières de nous. Enfin, il reste l’option du jersey qui est fin et lourd. Il a l’avantage de se trouver hyper facilement et vous avez peut être déjà l’habitude de le coudre. Par contre, le jersey c’est fait pour le t-shirt à la base, c’est joli mais c’est fin ! Donc pour une version d’hiver, vous allez avoir froid !

Les gilets gris et mauves Isidore sont faits dans des tissus interlock de chez Atelier Neko
Les gilets jaune et blanc Isidore sont faits dans des tissus maille texturée que j’ai achetés au marché de Wazemme il y a des années

3. Coudre à la machine à coudre ou la surjeteuse ?

11 modèles de machines à coudre

Si vous avez une surjeteuse alors, foncez et ne vous posez pas de question. La surjeteuse est parfaitement adaptée à ce type de projet. Vos coutures seront propres, extensibles et tiendront parfaitement dans le temps. Mais si vous n’en avez pas, ne partez pas pleurer ! Une machine à coudre pourra aussi faire le boulot. Il faut absolument utiliser votre point stretch (c’est celui qui fait comme un mini zigzag très serré), une aiguille spécial jersey/stretch et votre patience. Le point jersey est plus lent qu’un point droit classique donc, forcément, c’est un peu plus long mais on y arrive ! Utilisez bien du fil en polyester et non pas du fil de coton (beaucoup plus raide,  il va rendre votre couture moins extensible et cassera facilement).

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ? Par ici
Où trouver une aiguille stretch/jersey ? Par ici

 

4. L’aiguille double est votre amie !

Si vous avez une surjeteuse et une recouvreuse c’est l’idéal ! La recouvreuse vous proposera un parfait point de recouvrement double ou triple suivant vos envies. Mais si vous n’avez pas cette machine alors, pas d’inquiétude, là encore, avec une machine à coudre, vous aurez LA solution qui vous évite de faire un prêt bancaire sur 10 ans pour acheter une recouvreuse et enfin coudre un gilet. L’aiguille double est, comme son nom, l’indique un duo d’aiguilles qui se met sur une machine à coudre. Il faudra donc deux bobines de fil identique. J’insiste sur les fils, si vous jouez avec des bobines différentes qui n’ont pas la même épaisseur, ça va dérégler les tensions et votre point sera affreux. Il faut donc un deuxième porte-bobine pour sa machine à coudre. Quasiment toutes les machines l’ont de base. Ce point double permet déjà de gagner du temps car il vous fait deux piqûres en une seule fois et elles sont parfaitement parallèles. Ensuite comme il n’y a qu’une cannette en dessous, le fil du dessous crée un zigzag pour aller d’une aiguille à l’autre et ça rend le point stretch de nature. Pour un gilet, il faut donc une aiguille double stretch/jersey bien sûr. Pour l’écartement, à vous de choisir ce qui vous plait. Pour ma part, j’aime le 4mm qui n’est pas trop étroit ni trop large. Plus c’est large, plus il y a un risque de faire comme un “bourrelet” entre les deux piqûres. Malheureusement difficile de lutter contre, cela vient de l’écartement de votre aiguille, du tissu mais aussi du fait que c’est une solution secondaire et qu’à la base, la machine à coudre n’est pas faite pour coudre du jersey. On propose aujourd’hui des solutions pour vous faciliter la vie mais en pro, on utilisera forcément une surjeteuse et une recouvreuse.

Qu’est-ce qu’une recouvreuse ? Par ici
Où trouver une aiguille double de qualité ? je vous recommande la marque Schmetz que l’on trouve un peu partout : AmazonCoudre et Broder

 

5. La détente tissu ?

Astuces pour coudre un gilet

Alors côté maille, ça ne pardonne jamais ! Un tissu, dès l’instant où vous le manipulez, il va bouger. C’est à dire qu’il se détend. Première chose : lavez bien votre tissu avant de l’utiliser. Repassez le avant de couper, puis poser vos épingles généreusement sur le patron et le tissu pour bien plaquer votre patron. Évitez de tracer, c’est un vrai enfer sur un tissu fluide. Faites-vous confiance et foncez sur une coupe à ras du papier, tout va bien se passer, la planète ne va pas exploser. Respirez. A partir du moment où c’est coupé, posez les pièces et ne les baladez pas 1000 fois. Au moment de coudre, épinglez toujours le début de votre morceau et la fin pile au bon endroit et, à ce moment, il faudra peut-être répartir l’embu créé à cause de la détente du tissu. Ne criez pas au scandale, que votre patron “c’est grave de la m…e”. Posez les patrons entre eux et constatez que les patrons sont bons. Le tissu bouge beaucoup, il faut donc le manipulez avec soin et un coup de vapeur permet souvent de résorber l’embu !

Et ça ne s’applique pas qu’à la maille d’un gilet ! Tous les tissus méritent la même attention surtout s’ils sont en fibre naturelle (coton, lin, laine…)

 

6. Les pinces patchwork sont vos amies

Astuces pour coudre un gilet

Ces petites pinces de toutes les couleurs sont les nouveaux joujous des couturières passionnées. Au début, j’étais perplexe mais, après deux couteaux de surjeteuse foutus en l’air parce que j’ai oublié une épingle, j’ai fini par les adopter ! Elles sont idéales pour les tissus maille car elles pincent le tissu et ne glissent pas contrairement aux épingles qui s’échappent vite d’une maille. Ensuite, à la surjeteuse, difficile de l’oublier et vous ne risquez pas de détruire le couteau en 1/4 de seconde. Surtout que la maille bouge tellement que je vous déconseille d’y aller en mode “j’épingle pas, je suis un fou”. Ça ne vaut pas hyper cher et c’est ultra pratique au quotidien ces petites choses ! Vous pourrez aussi les utiliser pour les matières impossible à épingler comme le cuir, simili, matière plastique…

Où trouver des pinces pas trop cher ? Par ici

Vous connaissez maintenant toutes mes astuces pour coudre un gilet/cardigan sans stress et au rendu professionnel ! A vous de jouer, n’ayez pas peur ça va bien se passer et surtout dites vous que c’est une pièce que vous allez largement rentabiliser ! On peut le porter avec une robe, une jupe, un jean, un short… bref on le porte toute l’année et en toute circonstance.

Le patron Isidore en détails

Astuces pour coudre un gilet

Astuces pour coudre un gilet

Astuces pour coudre un gilet

Et pour conclure, je vous raconte un peu les coulisses du patron Isidore de Petit Patron. Il est en attente depuis 1 an. C’est le temps moyen entre le dessin du patron et sa sortie. Nous programmons les sorties 1 à 2 ans avant pour avoir le temps de travailler toutes ensembles dessus. Pour ce gilet Isidore, je voulais à la fois un modèle simple à coudre, qui soit aussi rapide car on apprécie aussi les cousettes rapides. Je le voulais ultra déclinable car un gilet va avec tout et on le porte dans beaucoup de circonstances. Il peut être élégant, confortable, classique, excentrique… bref une pièce que l’on adopte souvent. Isidore est proposé du 34 au 56 avec 3  longueurs différentes pour s’adapter à toutes les statures. Il peut se faire avec une manche simple ou une jolie manche ballon pile dans la tendance du moment. Vous pouvez aussi choisir de le laisser ouvert, de le fermer par une ceinture et un simple nœud, faire un double nœud (comme ma version jaune) avec un joli nœud à boucle ou encore le fermer façon cache-cœur. C’est à vous de décider de ce qui vous plait et de créer LE modèle de vos rêves. Il se coud rapidement et ne demande que du tissu pour vous éviter de courir dans 10 boutiques différentes. Il est un niveau intermédiaire car il faut tout de même maitriser la maille, mais il reste vraiment facile à coudre.

Le patron Isidore est disponible par ici

N’hésitez pas à partager vos jolies réalisations avec les #petitpatroncouture et #petitpatronisidore que je puisse voir vos jolies réalisations. On repartage chaque jour une création sur Instagram et Facebook Petit Patron pour vous montrer les 10001 possibilités avec chaque patron.

Alors, comment sera votre prochain gilet cousu main ?