ALL, Machine à coudre, Matériel, Matériel couture, Non classé

11 machines que je vous recommande pour coudre !

11 modèles de machines à coudre

Choisir sa machine à coudre est difficile pour vous ? C’est normal c’est un engagement qui nous parait aussi important que celui de la voiture ou encore du prénom de son nouveau chat ! Je vous rassure, pour moi aussi à chaque nouvel achat, c’est un peu le moment critique où j’hésite des jours et des jours. Et justement, avec l’équipe qui m’aide ici et sur petitpatron.com, on s’est dit qu’on allait mettre nos connaissances en commun pour vous aider à choisir votre machine que vous soyez débutant ou non. Aujourd’hui on va parler de 11 machines à coudre, surjeteuses ou encore recouvreuses qui sont le top du top à nos yeux.

11 modèles de machines à coudre

Ce projet est né à la fois du côté du blog, car c’est la question que l’on me pose en moyenne 6 fois par jour sur les différents réseaux sociaux, mais aussi de discussions avec l’équipe de coudreetbroder.com. De mon côté, je constate que l’on vient chaque jour me parler pour avoir des conseils et, même s’il existe déjà une série d’articles sur le sujet sur mon blog, j’avais envie de revenir un peu sur les modèles que l’on trouve en ce moment et qui sont le top du top par rapport aux différents budgets. Et, de l’autre côté, le projet de collaboration entre Petit Patron et Coudre & Broder est né il y en maintenant 1 an.

Patron trousse de couture petit Patron Marguerite

L’idée a été d’abord de choisir des modèles qui nous plaisent parce qu’on les utilise au quotidien, mais aussi parce qu’on leur fait confiance. Choisir sa machine est vraiment un moment important pour un couturier. Même si la couture ne représente qu’un week-end par mois, la machine reste le centre du projet. En effet, il existe tous les prix en terme de machine, il existe aussi des machines différentes et tout autant de marques alors, quand on démarre, c’est compliqué ! On est tenté d’aller vers les marques qu’on connait depuis toujours, oui, mais ce qui était de la qualité il y a 20 ans ne l’est plus forcément aujourd’hui. Un exemple parlant : Singer. C’est LA marque référente depuis toujours et pourtant… depuis 10 ans c’est devenu une vraie catastrophe et les plaintes sur les produits s’enchaînent.  A titre personnel, après avoir eu 5 machines Singer récentes qui ont cassé en moins de 3 mois, j’ai arrêté de faire confiance à la marque surtout quand le SAV dit “on répare pas”. En terme d’écologie, ils sont champions à mes yeux. Du coup, il faut savoir mettre à jour ses informations avant de bien choisir sa machine. Ensuite, il y aura les conseils de la grande tante Josette comme ceux des revendeurs et, là aussi, c’est difficile de trouver le bon dans tout ça.

 

test recouvreuse machine à coudre Elna easycover

A mes yeux, pour bien choisir une machine, il faut à la fois se fier aux critères de base que l’on conseille : le prix (oui c’est un bon critère) qui ne doit pas être trop bas (une machine à 50 euros est plus proche du jouet que de la vraie machine), la structure (en métal, c’est bien mieux en terme de durée du vie et surtout çà se répare plus facilement), les références de la marque (une marque installée depuis des années dans le monde entier comme Elna a plus de chance d’être fiable qu’une marque vendue depuis 1 an sur Ali express). Ensuite viennent les classiques comme la quantité de points (inutile d’en avoir 50, c’est de la fantaisie facturée à un prix injustifié), les accessoires fournis avec (il existe une liste de pieds classiques comme le zip invisible, zip classique, passepoil, téflon… qui sont des indispensables et qui valent vite cher à l’unité. Mieux vaut se renseigner avant de choisir la machine pour voir si les pieds vous coûteront le double ou non).

Ces critères basiques, je les ai déjà détaillés, il y a 4 ans sur mon premier article sur la machine ici. Pour lire l’article c’est par ici : Comment choisir sa machine à coudre

 

 

Aujourd’hui, je viens ajouter un critère qui, pour moi, est essentiel : les avis. Quand vous optez pour une machine, il est préférable d’avoir eu des avis d’utilisateurs pour vous aider. Mais attention à ne pas prendre n’importe quel avis. Je vois parfois des avis qui me font un peu halluciner sur le groupe de couture Couture Débutant (Facebook). Ou certaines personnes osent un “moi j’ai telle machine depuis 1 semaine j’en suis ravie” ou encore “j’ai la machine depuis 3 mois c’est top”. Comment peut-on avoir un avis en si peu de temps ? Et encore plus en tant qu’amateur. Un véritable avis de qualité vient de quelqu’un qui utilise sa machine depuis longtemps (1 an environ), de manière régulière et qui sera capable de vous donner les plus et les moins de la machine. Un professionnel (couturier, modéliste ou revendeur) saura aussi vous donner de bons conseils car il a l’expérience en plus. Et côté revendeur, s’il est honnête, il ne vous conseillera pas un modèle qui risque de revenir en SAV 2 mois après. Pour eux aussi, la garantie coûte de l’argent ! Et d’ailleurs c’est en discutant avec l’équipe Coudre & Broder que j’ai réalisé l’importance de cet argument. J’étais déjà une cliente très contente du site, tout comme Noémie mon bras droit, quand on discutait des débuts de notre collaboration. Et quand nous parlions de la présence ou non de certaines marques ou encore plus précisément de modèles, ce sont eux qui m’ont dit qu’il valait mieux avoir confiance en ce qu’ils vendent pour ne pas voir revenir sans arrêt les machines en SAV.

Et c’est donc ainsi que cet article est né. J’ai demandé à mes collaborateurs de travail comme mon bras droit Noémie, modéliste qui a travaillé en haute couture et luxe avant de rejoindre l’aventure Petit Patron ou encore Charlotte de la marque Mimi & Cookie, créatrice d’accessoires et vêtements pour les tout petits de me donner leur avis sur les machines qu’elles utilisent au quotidien et que l’on retrouve sur le site coudreetbroder.com . Et si vous craquez, il y a une dernière surprise ! Pendant 1 an à partir de septembre 2019, le patron Marguerite de Petit Patron est offert aux clients coudreetbroder qui ont craqué pour une machine de notre sélection. Et, en plus, ils reçoivent un bonus exclusif pour le patron qui est réservé à Coudre & Broder !

 

11 machines que je vous conseille

Machine à coudre

11 modèles de machines à coudre

On commence par la catégorie principale : les machines à coudre. Elle est l’indispensable pour se mettre à la couture puisque sans elle on se retrouve vite limité. Une bonne machine à coudre doit pouvoir faire un point boutonnière, coudre un zip, passé un minimum d’épaisseurs et ne pas lâcher au bout de 3 mois. Je vous recommande donc ces modèles :

Elna EXplore 150
Modèle : mécanique
Niveau : débutant
Prix conseillé : 219 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 10 canettes + Pack d’aiguilles Schmetz

Elna n’est pas forcément la marque la plus connue en France et pourtant elle est gage de qualité ! Les machines de la marque sont réputés robustes et efficaces. Cette machine est mécanique ce qui rassure parfois les débutants car elle n’a pas trop d’options qui peuvent faire peur. C’est une très bonne machine pour démarrer sans se faire peur. Elle est de niveau débutant à intermédiaire mais reste très basique. Je la recommande pour démarrer. J’ai souvent donné des cours avec elle et les débutants l’adorent. La boutonnière se fait en 4 étapes (rien de bien compliqué contrairement à ce que la légende raconte).  Cependant elle reste limitée si vous avez de grandes ambitions (coudre un sac en cuir par exemple). Je la recommande pour quelqu’un qui débute la couture et qui ne veut pas d’une machine compliquée.

Les + : marque fiable et robuste, revendue partout en France, facilité à la faire réparer si vous n’êtes plus sous garantie. Frais de renvoi pour réparation durant la durée de votre garantie pris en charge par coudreetbroder.com (donc 5 ans), machine facile à prendre en main.

Les – :elle s’adresse aux débutants donc peu d’épaisseurs, moins efficace sur la couture des tissus maille. Peu de pieds fournis de base avec (mais standard, donc facile à ajouter).

Je recommande de prévoir les pieds Téflon (pour coudre des matières glissantes comme le plastique, simili ou cuir), zip invisible (un indispensable à mes yeux) et le passepoil (mon autre indispensable) en plus de ceux fournis avec la machine.

 

bernette 33 conseil machine à coudre

Bernette b33
Modèle : électronique
Niveau : débutant
Prix conseillé : 249 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 10 canettes + 5 aiguilles stretch + 10 aiguilles standard + 1 coupe fil + 1 cours vidéo Makerist

Bernina est une marque réputée pour sa qualité et sa solidité. Elle est aussi réputée pour son prix un peu plus élevé que les marques Brother, Elna ou encore Pfaff. Et justement la marque propose maintenant des modèles plus accessibles aux débutants avec la gamme Bernette. Ici, une machine basique pour démarrer la couture avec un modèle électronique (n’ayez pas peur, ça n’a rien de compliqué, au contraire, elles sont souvent plus faciles à prendre en main pour un débutant car il y a plus d’assistance). On retrouve ici l’univers Bernina mais à un prix plus doux.

Les + : la qualité Bernina est la durée de vie assez longue pour une machine débutante, elle a un enfile-aiguille (qui vous fait gagner du temps pour l’enfilage), un coupe fil (rare dans les machines à ce prix et très agréable au quotidien), boutonnière automatique, les points sont totalement réglables (pas de taille imposée, c’est très confortable en couture) et elle est fournie avec 5 pieds

  • Pied en zigzag
  • Pied boutonnière avec glissière
  • Pied pour points invisibles
  • Pied pour fermeture éclair
  • Pied pour boutons

Les – : le prix des accessoires Bernina est assez élevé (mais la qualité est là), il manque pas mal de pieds de base qu’il faudra donc acheter en plus et, enfin, comme toutes les machines gamme débutant : attention aux épaisseurs !

Je recommande de prévoir les pieds Téflon (pour coudre des matières glissantes comme le plastique, simili ou cuir), zip invisible (un indispensable à mes yeux) et le passepoil (mon autre indispensable) en plus de ceux fournis avec la machine. A voir si un pied universel est compatible (je mettrais à jour l’article quand j’aurai l’information).

 

Juki HZL 355ZW
Modèle : mécanique
Niveau : débutant
Prix conseillé : 357 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 18 bobines Aerofil + 1 cours vidéo Makerist

Juki est une marque bien connue du public professionnel mais souvent ignoré du public passionné et pourtant c’est une marque de bonne qualité, avec une durée de vie confortable. On peut compter sur sa machine dans le temps et sur la qualité. Ici, on retourne sur un modèle mécanique qui offre l’avantage d’être très simple à prendre en main et qui offre de la solidité.

Les + : la durée de vie, son poids (7 kg) qui la rend stable sur votre table de travail, une valise rigide pour la protéger et une variété de points largement suffisante pour coudre ses vêtements et accessoires, boutonnière automatique et fournis avec les pieds.

  • Pied presseur standard
  • Pied pose fermeture
  • Pied boutonnière
  • Pied pose bouton

Les – : marque moins connue donc il peut être parfois plus difficile de trouver un réparateur dans votre coin (une fois votre garantie de 5 ans terminée chez Coudreetbroder.com), on doit prévoir d’acheter pas mal de pieds supplémentaires, elle reste une machine débutante.

Je recommande de prévoir les pieds Téflon (pour coudre des matières glissantes comme le plastique, simili ou cuir), zip invisible (un indispensable à mes yeux) et le passepoil (mon autre indispensable) en plus de ceux fournis avec la machine.

Elna 3210 Jeans
Modèle : mécanique
Niveau : débutant & intermédiaire
Prix conseillé : 479 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite

Elle est MA chouchoute dans cette sélection. Il faut savoir que Janome et Elna font partis du même groupe et la qualité y est totalement similaire. Ici, cette machine est l’équivalent  de la 8077 de chez Janome que j’aime aussi beaucoup. C’est une machine complète qui permet de démarrer confortablement car, en montant en gamme, les machines sont plus douces à l’utilisation, offrent plus de confort de réglage et ont tout simplement une meilleure efficacité couture. On passe donc les épaisseurs avec un joli confort et cela vous permet à la fois de démarrer la couture mais aussi de progresser avec une machine stable et durable. Il peut être difficile de comprendre les différences de prix mais, pour faire un résumé, plus on monte en gamme et plus la couture devient un plaisir car la machine est plus stable, plus rapide mais reste précise. Elle offre une couture de meilleure qualité et gère mieux les différentes matières plus techniques (les mailles type jersey, le jeans & simili ou encore les matières fines comme le voile).

Les + : sa fiabilité dans le temps et la qualité de son point sur les épaisseurs sont ces deux grands atouts. Elle offre les boutonnières automatiques, le réglage de tension facile, un enfile-aiguille automatique et les nombreux pieds déjà prévus avec la machine :

  • Pied ourlet invisible (G)
  • Pied à ourlet (D)
  • Pied overlock (C)
  • Pied point de bourdon (F)
  • Pied boutonnière automatique (R)
  • Pied fermeture éclair (E)
  • Pied boutonnière (B)
  • Pied standard en métal (A)

Les – : pour sa gamme (toujours prendre en compte la gamme pour juger un produit) c’est une très bonne machine. Je dirais qu’elle est fournie avec un grand nombre de pieds qu’on utilise très peu mais qu’il faudra tout de même prévoir d’acheter les standards en plus.

Je recommande de prévoir les pieds Téflon (pour coudre des matières glissantes comme le plastique, simili ou cuir), zip invisible (un indispensable à mes yeux) et le passepoil (mon autre indispensable) en plus de ceux fournis avec la machine.

Pfaff Select line 3.2
Modèle : mécanique
Niveau : débutant & intermédiaire
Prix conseillé : 675 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + coffret 11 pieds + 1 cours vidéo Makerist

Je parle moins souvent de la marque Pfaff et pourtant Mamie, ma fidèle machine à coudre, est une Pfaff. Et même que c’est exactement ce modèle (elle est plus vieille donc c’est l’ancienne version). Si je parle peu de Pfaff c’est parce que la marque a été rachetée par Singer et j’ai peur de voir une baisse de qualité notable. Pfaff est connue pour son double entraînement qui permet de stabiliser son tissu et je confirme, c’est un sacré confort au quotidien. La mienne est solide et me suit depuis 24 ans maintenant (dont 3 années d’école de mode où elle a été torturée !). Mon associée Charlotte (si si je vous parle bientôt du pourquoi nous sommes maintenant associées mais c’est un petit secret) utilise ce modèle depuis 12 ans et elle en est hyper contente aussi. Cette machine est une mécanique, assez rare pour cette gamme de prix aujourd’hui, elle offre donc le confort de simplicité d’une machine mécanique mais reste une vraie bonne machine pour ceux qui veulent aller loin en couture. Elle passe très bien les épaisseurs (c’est d’ailleurs la chargée du jean à l’atelier car on sait qu’elle le passera toujours !). Et son bonus : elle offre une jolie surface de customisation aux stickers mais il parait que c’est un argument secondaire).

Les + : les épaisseurs ne lui résistent pas ! C’est son gros point fort. Son double entraînement offre aussi un sacré confort de couture car on coud toujours droit même quand on oublie de diriger le tissu !

Les – : oui oui elle en a ! Son plus gros point faible est le point jersey (pour coudre les tissus extensibles) est vraiment faible (c’est le point triple chez Pfaff qui est aussi fait pour le jean). Je ne l’utilise pas du tout sur la maille et je lui préfère les autres machines et bien sûr ma surjeteuse. Son autre petit point faible c’est de proposer les boutonnières en 4 étapes sur une machine à ce prix, c’est assez rare. Une boutonnière automatique est plus jolie car elle ne se coud pas de la même manière et elle est bien plus agréable à faire (en fait on ne fait rien, c’est la machine qui bosse). Ses pieds ne sont pas du tout standards tout comme les cannettes il faut donc du matériel 100% pfaff !

 

L’avis de Charlotte, créatrice de la marque Mimi & Cookie

Ma première machine, que j’ai eu il y a maintenant 12 ans. Toujours en état de pleine forme ! Elle est facile d’utilisation et d’entretien. Un large choix de points est proposé, vous pourrez aisément coudre tous les projets qui vous donnent envie, car en plus, elle passe facilement les grosses épaisseurs et elle est dotée du double entraînement.

 

Bernina 325
Modèle : électronique
Niveau : débutant, intermédiaire et perfectionnement
Prix conseillé : 899 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 18 bobines Madeira  + 1 cours vidéo Makerist

Ici on monte en gamme et on arrive dans le petit paradis de la couture. C’est une machine qui peut convenir à un débutant même rares sont ceux qui investissent directement dans une très bonne machine. Elle est donc principalement destinée à ceux qui souhaitent se perfectionner. On retrouve LA qualité des machines Bernina dans ce petit bijou qui propose énormément de possibilités en couture. Elle est stable, confortable, fiable, durable et efficace. En résumé, elle est bien plus complète et donc confortable à l’usage que toutes les machines présentées ici. Encore une fois, dur dur de se projeter mais, lorsqu’on se perfectionne en couture, on a besoin d’une machine qui saura être efficace sur n’importe quel tissu, qui aura des réglages de largeur et longueur de point très précis pour s’adapter à chaque matière (plus un tissu est épais, plus on allonge le point et, plus il est fin, plus on le rétrécit). Pour ma part, je bave devant ce bijou.

 

Les + : la qualité et la fiabilité. Une machine à toute épreuve pour toutes les matières et tous les projets.

Les – : au delà de son prix d’achat, la qualité Bernina se paye aussi sur les accessoires qui ont eux aussi un sacré coût et ici il faudra prévoir des pieds supplémentaires.

Je recommande de prévoir les pieds Téflon (pour coudre des matières glissantes comme le plastique, simili ou cuir), zip invisible (un indispensable à mes yeux) et le passepoil (mon autre indispensable) en plus de ceux fourni avec la machine.

Surjeteuse & recouvreuse

Passons maintenant à la deuxième grande catégorie machines qui permettent de coudre la maille. Même si une machine à coudre classique propose quasiment toujours un point “stretch” ou “jersey”, cela reste une solution secondaire.  La maille est une matière particulière qui s’étend et suit vos mouvements. Elle a besoin de solidité mais aussi d’une souplesse pour suivre cette élasticité. Si vous en cousez beaucoup (comme moiiiiii), une surjeteuse sera un sacré bon investissement. La qualité du point est vraiment plus importante ce qui veut dire que votre couture va durer plus longtemps dans le temps et donc votre vêtement ne s’abîmera pas au bout de quelques mois. Pour ma part, je trouve çà important car, vu le temps que l’on passe à coudre un vêtement, je veux qu’il me soit fidèle des années ! Ensuite, le confort de couture est énorme sur la maille comparé à une machine à coudre. Vous gagnez en rapidité (la point maille d’une machine à coudre est hyper lent), vous avez un confort énorme car la machine attrape bien le tissu et glisse bien mieux et vous avez un point bien plus propre. Pour la recouvreuse, c’est un complément qui sera utile à ceux qui cousent énormément car elle demande encore un investissement supplémentaire et de la place. Pour ma part, comme je couds 100% de mes vêtements, elle est très utile et me fait gagner du temps et du confort. Et si vous ne faites pas encore bien la différence entre ses deux machines, je vous propose de relire mon article sur la surjeteuse, puis mon article sur la recouvreuse. On passe à mes recommandations ?

 

Bernette funlock44
Surjeteuse
Niveau : débutant & intermédiaire
Prix conseillé : 539 euros
Surjet 2,3 et 4 fils
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 12 bobines Madeira  + 1 cours vidéo Makerist

Il existe des surjeteuses d’une gamme de prix inférieure à celle-ci et toutes celles que je vais présenter ensuite, mais je ne les recommande pas car elles ont une qualité de point qui n’est vraiment pas satisfaisante à mes yeux et surtout elles vous prennent un temps abominable rien que pour le réglage de points avant de démarrer. De mon point de vue, quand on investit dans une machine comme celle-là, autant y mettre le prix et la garder jusqu’au bout plutôt que de dépenser son énergie sur un modèle bien moins fiable. Ici on retrouve la gamme Bernette de chez Bernina qui offre une bonne machine à “petit prix” pour ceux qui n’utilisent pas la machine tous les weekend et qui n’ont donc pas envie d’investir dans une machine au dessus. Elle propose un surjet à 2, 3 et 4 fils ce qui est très bien. Et son utilisation est agréable

Les + : 15 points ce qui est largement suffisant pour une surjeteuse, on peut régler la largeur du point, ce qui est pas mal, et sa stabilité.

Les – : le réglage de largeur de point va jusque 5 mm ce qui est un peu petit à mes yeux, l’enfilage est un peu long (vous allez y arriver !)

 

Juki MO 104D
Surjeteuse
Niveau : débutant & intermédiaire
Prix conseillé : 552 euros
Surjet 3 et 4 fils
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 12 bobines Madeira  + 1 cours vidéo Makerist

Ici, on est exactement sur la même gamme que la machine précédente. La réputation de Juki en surjeteuse est vraiment bonne. Encore une fois, c’est une machine pour débuter et se perfectionner destinée à ceux qui veulent coudre confortablement la maille mais qui n’en font pas un usage intensif non plus. Elle a une qualité supérieure à la précédente  : le passage en point roulotté (un point très utile, j’en parle dans mon article pour faire une écharpe en 5 minutes) qui est rapide. Il faut faire plusieurs réglages quand on passe en roulotté et, suivant les machines, c’est plus ou moins rapide.

Les + : points de qualité et le passage en roulotté rapide

Les – : enfilage un peu long et réglage de largeur de point un peu faible

Elna 664 Pro
Surjeteuse
Niveau : débutant à perfectionnement
Prix conseillé : 589 euros
Surjet à 2,3 et 4 fils
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + boite file mousse Madeira  + 1 cours vidéo Makerist

MA CHOUCHOU ultime ! Je lui suis fidèle depuis 2016. Cette machine est à mes yeux un excellent rapport qualité/prix car elle a un prix accessible au rayon surjeteuse mais une qualité supérieure à ses concurrentes. L’enfilage est comme les précédentes : manuel (donc un peu long) par contre elle a un atout que je ne retrouve nulle part ailleurs. Elle a un tableau de points intégré à la machine qui permet de savoir en 1 seconde quels sont les réglages à faire quand on change de point. Croyez moi, ça change la vie car on gagne un temps fou. Son autre atout : sa tension toujours nickel. Je change les fils sans arrêt (on s’en sert tous les jours au bureau) et je n’ai quasiment jamais besoin de revoir la tension, mon point est bon du premier coup.

L’avis de Noémie Veinman, modéliste indépendante

Très bonne machine, solide et stable.
Elle est intuitive avec les préréglages de nombreux points, surjets ou bourdons, ce qui permet d’éviter les problèmes de tension.
L’enfilage est assez simple grâce à ses schémas.

Les + : facilité de réglage grâce à son tableau intégré, tension toujours bonne, qualité du point

Les – : l’enfilage est un peu long comme il est manuel et Elna a oublié de mettre un repère vert sur le dernier crochet du boucleur supérieur. Il faut donc y penser quand on l’enfile.

Babylock Enspire
Surjeteuse
Niveau : débutant à perfectionnement
Prix conseillé : 899 euros
Surjet à 2,3 et 4 fils
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + 24 bobines Madeira  + 1 cours vidéo Makerist

Ici on arrive dans le monde du luxe en matière de surjeteuse ! Babylock est LA référence pour la surjeteuse et recouvreuse et moi je bave depuis des années sur leurs modèles ! Le prix est nettement plus élevé mais cela est justifié par la qualité des machines. Ici vous avez une surjeteuse à enfilage automatique (oui oui je ne rigole pas). Ils ont une technique d’enfilage à jet d’air qui permet de ne pas perdre 1 minute sur l’enfilage de votre machine. Le réglage de tension est un délice et ne prendra pas beaucoup de temps et enfin le point est vraiment beau. Quand on démarre sur du babylock, on lui reste fidèle à vie.

Les + : l’enfilage automatique qui vous fait gagner un temps incroyable, la tension qui est propre quelque soit le fil (parce que oui elle n’est pas capricieuse avec les mauvais fils même si on le déconseille tout de même car çà encrasse et donc abîme la machine sur le long terme). Sa rapidité est son dernier atout !

Les – : elle n’a pas le réglage de tension automatique qui est une autre force de la marque mais que l’on retrouve sur les produits supérieurs. A ce prix, on aurait aimé l’avoir !

Elna Easycover
Recouvreuse
Niveau : débutant à perfectionnement
Prix conseillé : 649 euros
Garantie chez Coudre & Broder : 5 ans
Cadeaux offerts (en date du 09/2019) : 1 patron Marguerite + son bonus Petit Patron + Boite fils mousse Madeira

Mon petit bébé arrivé en milieu d’année et que j’aime très fort. C’est la dernière machine qui vous sera utile en couture. Ici, elle ne coud pas mais fait les ourlets et surpiqûres sur la maille avec une qualité remarquable ! Elle n’est pas indispensable mais très confortable quand on coud beaucoup. Je l’adore car je retrouve la qualité Elna que j’aime tant, l’utilisation est aussi fluide que la surjeteuse 664 pro et l’enfilage est bien plus simple qu’une surjeteuse. Je n’avais jamais utilisé de recouvreuse avant elle et pourtant quand je l’ai sortie du carton et que j’ai fait mon premier 10 cm de couture, tout était nickel ! Depuis je prend un grand plaisir à finir mes projets couture avec elle.

Les + : la possibilité de faire une double ou triple surpiqûre, régler la largeur de ma surpiqûre en fonction du placement des aiguilles, facilité d’enfilage pour un modèle manuel

Les – :  elle prend de la place en plus de la surjeteuse (c’est assez grand comme machine)

choisir sa machine à coudre

Et je conclus mon article ici. Mais avant cela je voulais faire une petite note sur les combiné surjeteuse + recouvreuse qui ont l’avantage de ne prendre la place que d’une seule machine. Chez Babylock ils sont top (je vise un modèle de la marque pour dans quelques années) mais, chez les autres marques, je les déconseille, ils ne sont pas de très bonne qualité de manière générale, l’enfilage est fastidieux et le changement de surjeteuse à recouvreuse est assez pénible. J’espère que cet article vous aura été utile et que ces machines vous aideront à réaliser vos plus jolis projets couture !