ALL, Les vidéos, Non classé, Tutoriel, Tutoriel débutant, Vidéo tuto

Tuto : transformer un pantalon en salopette – couture débutant vidéo

Il y a 1 an, je faisais ma première transformation de pantalon en salopette. C’était durant mon marathon couture spécial voyage à vélo Amsterdam. J’avais filmé toutes les étapes de préparation de mes vêtements pour mon premier voyage à vélo. Il y a presque 1 mois, je me suis fait une seconde salopette, encore pour un voyage à vélo mais cette fois en Angleterre. Je suis partie 1 semaine à la découverte de Brighton, du South Down, de Winchester et enfin de l’île de Wight. Ça a été une folle expérience et même la plus difficile de toute ma vie. Et si la curiosité vous prend, je vous emmène avec moi dans ce voyage en vidéo. Du coup, pour ce nouveau voyage, je me suis cousue quelques vêtements que je vous ai montrés sur Instagram et Facebook. Et comme la première fois, vous avez été nombreux à demander le tuto de cette salopette. Ça tombe bien parce que j’avais profité de cette occasion pour vous filmer le tuto. Du coup, aujourd’hui, on se lance dans la transformation d’un pantalon d’été en salopette.

La bonne nouvelle c’est que c’est accessible à tous. Cette transformation est vraiment simple et bien qu’il faille tout de même avoir déjà fait un peu de couture, elle ne demande pas de technique particulière. L’autre bonne nouvelle c’est qu’il ne faut pas grand chose en dehors d’un pantalon en toile (on en trouve partout sur les marchés l’été), deux oeillets de 1,5 cm de diamètre (minimum), un coupon de tissu pour faire la doublure du haut de salopette (environ 50 cm sur 50 cm) et sa machine à coudre. Prêt ?

Tuto : transformer un pantalon d’été en salopette

Conseils avant de démarrer

Pour réaliser cette salopette il ne faut pas énormément de notion de couture et c’est bien là, la bonne nouvelle. J’ai utilisé un pantalon d’été, à ma taille (indispensable) que j’ai trouvé pour 5 euros sur un marché près de chez moi. L’été il est très facile de trouver ce type de pièce. Normalement, je n’achète pas du tout de vêtement, mes anciens pantalons utilisés pour faire mes premières versions étaient tous de la récupération de proche ou trouvés en seconde main comme Emmaüs par exemple. Pensez à ouvrir l’oeil sur les brocantes, faire un tour dans les friperies ou encore chez Emmaüs.

Vous aurez aussi besoin d’oeillets, ce sont des cercles de métal qui permettent de faire une ouverture parfaitement ronde et propre sur un vêtement ou un accessoire. Ils peuvent se poser avec une pince si vous en avez une ou avec un mini kit qui est toujours fourni avec (sauf si vous achetez au poids sur Amazon par exemple). J’utilise des oeillets de la marque Prym qui sont de très bonne qualité et qui ne se détachent pas au bout de quelques temps. J’ai tenté une série d’œillets trouvés sur Amazon pour presque rien sauf qu’ils étaient tellement fins qu’ils s’écrasaient avant même de finir la pose, du coup ma première salopette est foutue à cause de ça.

Enfin, pour ce tuto, comme nous utilisons un tissu Chaine & Trame (qui n’est pas extensible) on utilisera le point standard de sa machine à coudre. Il est fortement recommandé d’avoir un tissu similaire pour la doublure du haut de salopette. Il doit être de la même famille et de la même épaisseur (même poids) car sinon il va déformer votre salopette. Les morceaux de thermocollant sont recommandés mais pas obligatoires. Une petite chute fera l’affaire pile sur l’emplacement des oeillets.

Créer son patron du haut de salopette

Ici, je vous ai fait un schéma pour vous aider à construire votre haut de salopette. Les dimensions données correspondent à une taille 44. Il faudra diminuer ou augmenter suivant votre taille. Le mieux et de faire un premier essai papier que vous allez mettre devant face à un miroir pour estimer s’il est assez grand ou petit. Pour une taille 38 je conseillerais d’enlever 3 à 4 cm en largeur et seulement 1 cm en hauteur. A vous de définir ce qui vous semble le mieux. Une fois la forme choisie, vous devez, impérativement, ajouter 1 cm tout autour, ce sont les marges (valeurs) de couture.

Concernant le patron de la poche

Ici, je vous invite, avant tout, à vérifier la quantité de tissu qu’il vous reste sur la pièce de jambe dans laquelle vous avez déjà coupé votre haut de salopette. L’autre pièce servira uniquement à faire les bretelles. Le patron de poche doit être en harmonie avec la taille du haut de votre salopette mais aussi avec le restant de tissu disponible. Là encore, n’oubliez pas d’ajouter 1 cm de valeur de couture tout autour.

 

La pose des œillets

Pour poser un œillet, il faut toujours suivre la notice fournie avec. Je vous conseille de toujours le faire sur une surface dure comme du bois ou de la pièce ?(attention à votre carrelage) de bien protéger le sol pour éviter tout risque avec les coups de marteau. Il faut taper avec force pour poser l’œillet car de petits coups serviront à rien. Donc, on respire un bon coup, on surveille l’emplacement de ses doigts (ça fait mal hein) et on se lance une bonne fois pour toute ! Ou on fait les yeux doux à son popa, sa moman, sa moitié, le voisin, le chien… pour le faire à sa place (çà marche aussi hyper bien en cas de gros stress). Une fois les oeillets posés dans les angles de salopette il ne reste plus qu’à passer les bretelles par l’arrière et venir faire un noeud pour les bloquer. Tadammmmmmmmmmm

Vous avez aimé ce tuto ? Partagez-le sur les réseaux sociaux

 

Voir la vidéo de mon voyage, à vélo, en Angleterre :

Est-ce que plus de tutos pour transformer des vêtements vous plairaient sur le blog et la chaine Youtube ?