ALL, Non classé, Patronner, Se perfectionner, Tutoriel, Tutoriel perfectionnement

Tuto : comment allonger un patron de manche

« Ouaaaaa comment il est trop coooool ton t-shiiirt »
« ouiiiiiii je saiiiiis il est hyper classe »
« discret et matureeeeee, je veux le même »
« bahhhh noooon il est uniqueeeeeee et bimmm »

Ok, je me calme ? Plus sérieusement, cette semaine je suis fière de moi, j’ai cousu pour moi ! Et pas qu’un peu : 1 t-shirt, 1 jupe, 1 legging et j’ai avancé sur un nouveau top. Je suis capable de ne rien faire pour moi pendant des semaines et d’un coup c’est l’urgence je veux des nouveaux vêtements ! Bon, l’histoire, ici c’est que je me suis fait ce t-shirt dans mon nouveau tissu d’amour et je n’avais pas de jupe pour aller avec !!! Quelle horreur je ne peux pas porter mon t-shirt ?!? Du coup, j’ai fait une jupe. Le legging c’est pour Istanbul. D’ailleurs, là je visite la ville alors si tu as envie de suivre mes aventures, je te partage en direct sur mon Instagram Oh et Puis ! Tu viens ?

Et le lien avec le titre de l’article ?!? Rooooh ça va, on y arrive ! Alors, ce t-shirt est un modèle que je fais souvent. Le patron vient du magazine Ottobre. Je l’adore ! Sa coupe est parfaite, j’ai des versions pour tous les jours et d’autres pour le vélo. Son col un peu haut est nickel en vélo pour éviter d’attraper froid en demi saison (c’est que j’ai la gorge sensible et pas le temps de tomber malade, il faut faire tourner le blog !). Bon sauf que là il fait – 70° dans le Nord (je vais me faire gronder par ma maman qui va encore dire que j’exagère mais c’est que je ne suis plus habituée au froid moi). Du coup, les manches longues s’imposaient pour mon petit bébé t-shirt faon d’amour ! Et là, je me suis dit que j’allais vous faire le tuto pour apprendre à allonger une manche. On peut y aller un peu au pif, c’est sûr. Mais, quand on le fait bien, et bien le résultat est bien aussi. « Hannn comment c’est intelligent ce que tu dis Margaux ». Ça m’arrive parfois…

Du coup, je vous présente mes cousettes puis on passe au tuto ?

T-shirt
Modèle : Vintage Lines
Magazine: Ottobre automne/hiver 15/16
Prix : 9,95 euros
(à vérifier si le numéro est encore en stock sur le site)
Niveau : plutôt facile
Tissu : Jersey coton bio
Trouvé* sur : tissus.net
Prix au mètre : 19,95/m
(attention en 1m80 du coup tout est passé en une longueur)
Coût total du t-shirt : 15 euros de tissu + fil (bobine déjà en stock) + 9,95 patron

Le modèle est plutôt facile à coudre. Il faut avoir un peu d’aisance avec les matières maille (donc ne pas être un total débutant). Par contre, il se coud en quelques minutes à peine. Le t-shirt est une pièce ultra rapide à faire (je vous ai fait un tuto de t-shirt basique sur Youtube). Je trouve que les modèles Ottobre ont le mérite de bien tomber, en tout cas avec ma morphologie ça matche bien et je dois rarement faire de grosses modifications de patron. Ici, je n’ai pas du tout touché au patron. Pour le tissu, j’ai totalement craqué sur ce jersey ultra discret. Les couleurs sont assez claires du coup ça le rend plus doux malgré un motif bien chargé. Le jersey est en coton bio et se tient hyper bien. Je l’ai lavé et rien à signaler. Je l’adoooooore et je crois que je vais faire le même t-shirt à ma filleule histoire qu’on puisse être raccord au concert des Kids United (si tu piges pas de quoi je parle c’est que tu me suis pas sur Instagram ! Hannnn).

Jupe
Modèle : Trixy
Magazine: La Maison Victor
(mai-juin 2015)

Prix : 8,95 euros
Niveau : plutôt facile
Tissu : velours côtelé (équivalent ici)
Prix : 3,40 euros pour 1m80
(c’est un coupon trouvé par ma maman sur une puce des couturières, elle assure !)
Prix total : piouuu pas grand chose j’ai utilisé la moitié du coupon et le patron est fait et re fait depuis des années

La jupe, je l’adoreeee bon cette fois je l’ai faite un peu trop grande, elle mérite d’être réajustée. Je dirais qu’elle est plutôt simple à faire. La grosse difficulté sera sur les poches mais ça reste jouable. Bon, je rappelle tout de même que les explications dans les magazines de couture sont rarement simples mais La Maison Victor à le mérite d’être un peu plus détaillé que les autres. Le modèle est assez court, pensez à le rallonger si vous voulez avoir les fesses au chaud. Et si vous utilisez du velours comme moi ATTENTION AU SENS (on caresse son tissu et on fait en sorte que le poil aille vers le bas et non vers le haut).

Le tuto, le tuto, le tuto !

Alooooors, quand on a un modèle de t-shirt hyper cool et qu’on veut une version manche longue, il ne suffit pas juste d’allonger les lignes, vous risquez de ne pas passer le poignet ! Il faut respecter la largeur de votre poignet et le droit fil de votre manche. Pourquoi ? Sinon elle va vriller et ça ne sera pas hyper joli (si vous arrivez à y passer le bras). Je vous rassure c’est loin d’être compliqué, on y va ?

1 – On se mesure le poignet. Si une âme charitable (et plus sympa que DD mon chat) passe par là, demandez de l’aide, ça sera tout de suite plus simple. On mesure son poignet sans serrer le mètre ruban ni même donner de l’aisance, juste son poignet comme il est (on s’accepte sans négocier !).

2 – On retrace sa manche sur une grande feuille de patron. On repère le milieu de la manche : facile il y a un cran tout en haut de la tête de manche. On trace un trait à partir de ce cran vers le bas de la feuille en étant parfaitement parallèle au droit fil (si si si, il se cache quelque part sur votre patron, ressortez la grande planche du magazine ou de votre pochette et cherchez la ligne « droit fil » elle est hyper importante pour avoir le sens de votre tissu et un bon placement de votre patron sur le tissu).

3 – on trace une ligne de la longueur de votre bras. Pour ça mesurez sur vous de la couture épaule à la longueur souhaitée de votre manche. Vous reportez cette longueur (attention si vous avez un patron qui a déjà les marges de couture incluses, il faut enlever 1 cm puisque sur la tête de manche il y a le cm de couture).  Une fois sur papier, en bas, tracez le bas de la manche, parfaitement perpendiculaire à votre ligne de droit fil milieu de manche. De chaque côté reportez : la moitié de votre tour de poignet + 1 cm d’aisance (pour les tissus maille) + 1 cm de couturage. (exemple si mon poignet fait 20 cm ça donne : 10 cm + 1 + 1 = 12 cm de chaque côté de mon milieu de manche). Attention, si vous travaillez sur un patron sans marge de couture, n’ajoutez pas tout de suite le centimètre de couturage.

4 – Alors, on fait quoi maintenant ? Rahhh il faut tout vous dire hein ! Bon, je me recalme (c’est que je vous écris cet article à la veille de mon départ pour Istanbul, je suis excitée comme une puce). Il ne reste plus qu’à retracer vos lignes de côté. Si votre patron est sans valeur de couture : ajoutez votre cm tout autour de la pièce. Pour tout le monde : pensez à mettre une valeur d’ourlet en bas de manche qui peut être de 2 cm ou plus comme vous le souhaitez.


*Coupon tissu faon offert par tissus.net

Alors, c’est qui le boss de la manche longue ? (réponse : vous)