ALL, Non classé, Patron intermédiaire, Se perfectionner

Mes sweat Andrea, patron Petit Patron

Ouiiiii ils sont là ! Moi qui avait sérieusement besoin de sweat, j’ai dû attendre une éternité car mon défi « No shopping » qui est de ne plus acheter de vêtement dans le commerce me disait « fais le toi même ton sweat ». Mon planning me disait « vas y on est en retard pas le temps » et ma machine disait « ehhhh, ohhh je suis làààààà ». Du coup, mes sweats sont arrivés 1000 ans après mais ils sont là !

Andrea, c’est mon petit nouveau chez Petit Patron (ma marque de patrons de couture). Ça fait 8 mois que je pense à ce sweat mais j’ai dû décaler sa sortie car il m’a demandé beaucoup de temps. Ces 4 derniers mois ont été intensifs car pour Petit Patron c’était le premier vêtement et j’ai tout de suite voulu faire un patron familial pour femme, homme et enfant. Du coup, ce n’est pas 1 mais 3 patrons à faire. Piouuuuuuu ! Bon du coup, aujourd’hui, je vous présente mes sweats Andrea, le patron et les coulisses puisque je vous ai fait une vidéo sur la préparation du patron. Prêt ?

Patron : sweat Andrea
Marque : Petit Patron
Niveau : intermédiaire facile
Temps : assez rapide à faire
Prix : 9,99 euros
Format : PDF
Coût : €€

Présentation du patron

Doooonc, c’est un sweat, donc un patron de la famille des mailles. Il ne se réalise QUE dans des tissus extensibles ( en gros si vous le faites dans un liberty, bon courage pour rentrer la tête, respirer et passer les mains). Du coup, il n’est pas débutant car il faut déjà avoir touché une machine à coudre pour se lancer dans un vêtement en tissu extensible. Après, le sweat fait partie des pièces les plus simples car la matière se travaille facilement, il y a peu de pièce (pour sa version simple on en parle juste après), il se fait à la machine à coudre ou à la surjeteuse et il est top confort à porter.

*Mathieu porte un sweat 2 tailles en dessous de sa taille conseillée

Ce sweat, je l’ai pensé modulable. Je ne voulais pas faire un patron unique mais plutôt un patron que vous allez pouvoir vous approprier et moduler suivant vos envies. Lorsque vous achetez le patron, vous obtenez sa version la plus complexe. C’est à dire avec 3 bandes devant, 3 bandes dos, 3 bandes sur les manches. Mais si vous avez envie de faire une version plus simple, avec 1 seule bande en haut (comme mon rayé) ou tout simple (comme mon bleu ciel) bim à vous de choisir ! Pour vous donner un aperçu de tout ce qu’on peut faire avec, j’ai cousu (avec l’aide de Super Maman, super assistante/esclave) plus de 13 versions. En plus des découpes, vous pouvez jouer avec les couleurs, les motifs, les effets de matières… bref vous allez pouvoir en faire pour tout le monde (coucou papa Noël). Pour moduler les patrons, vous avez un tutoriel en photos qui est fourni avec le patrons et les explications. Du coup, aucune excuse.

Pour réaliser ce sweat, il faut choisir des matières adaptées comme le sweat, le molleton, le jersey matelassé ou du néoprène. Comme c’est un pull, il faut un tissu plus épais qu’une maille t-shirt, il faut un tissu qui se tienne bien (donc pas trop lourd) et surtout extensible. Je me répète mais on me pose souvent cette question pour le patron Anna, alors qu’il est bien précisé qu’il faut un tissu maille. J’ai essayé de piocher un maximum dans les boutiques en ligne pour vous faire mes recommandations tissus. Je vous prépare un article bien détaillé sur les choix tissus qui sera publié sur le blog Petit Patron. J’ai surtout choisi des tissus chez Les filles à pois, une mercerie en ligne que j’adore, tissus.net mais aussi Auguste & Penelope. Chez Les filles à pois j’ai craqué car elle a un choix de sweats trop cools et modernes. Pour la version femme j’ai opté pour des jersey matelassés France Duval Stalla (un régal à coudre) et je me suis commandé un sweat à motif géométrique qui arrive cette semaine (le boulet a oublié d’aller le chercher à la Poste du coup il est reparti…). Pour les sweats unis je suis allée chez Tissus.net, ma boutique préféré pour le basique. Là, j’ai eu une excellente surprise, la gamme des sweats « Soft Sweater » ont les bord côte PARFAITEMENT assortis. Punaise c’est tellement dur de trouver un bord côte assorti. Pour Andrea, si vous n’avez pas de bord côte vous pouvez couper directement dans le même tissu (c’est ce que j’ai fait pour le sweat en jersey matelassé par exemple).

Le patron est au format PDF, comme tous les autres  patrons, est à 9,99 euros et vous avez le Super Pack qui contient les 3 patrons (femme + homme + enfant) à 25 euros. Il est un niveau intermédiaire et disponible sur la boutique petitpatron.com

 

Mes 3 sweats Andrea

Ouiii je n’en ai que 3 pour moi ! Mais c’est que j’ai dû en coudre tellement pour les enfants, les hommes, ma super modèle femme que piou j’ai eu peu de temps pour m’en faire. Mais ne vous inquiétez pas, je vais me rattraper ! Du coup je vous présente mes versions ?

Sweat 1 : le prototype
Tissu : nylon irisé bleu ciel
coupon acheté sur une Puce
(4 euros)
Logo : 100% maison – coupe à la Caméo
Taille : 44
Version : la plus simple

Lui, c’est mon sweat de vélo. Ca fait des mois que je l’ai . En fait c’est l’une des premières toiles (modèle d’essai pour créer le patron). Il est taille 44 et finalement un peu grand, depuis je me fais des 42. Mais comme j’adore son tissu je le garde et je le porte sans arrêt pour le vélo. C’est que je ne veux pas être trop discrète sur la route. Depuis, je l’ai customisé avec un logo 100% maison que j’ai dessiné sur Illustrator pour découpé dans du flex à la Caméo 3. Je vous en parle plus en détails dans ma vidéo sur la Caméo 3 (ou directement dans l’article blog sur la machine de découpe). Le tissu, c’est un coupon nylon que j’ai trouvé sur une puce des couturières. J’ai totalement craqué dessus car il est irisé et j’adoreeeee l’idée de briller. La coupe d’1m50 environ m’a couté 4 euros. Ce sweat ne m’a pas coûté grand chose, entre le tissu peu cher, le patron gratis (bah oui je ne me fais pas payer mes propres patrons hein) et le flex (logo) qui a utilisé une demi planche, piou le sweat économique.

Sweat 2 : le néoprène
Tissu : Néoprène – Pretty Mercerie
Taille : 42
Version : la plus complexe

Ici, c’est un second prototype. Une fois que le patron était prêt j’ai voulu vérifier les raccords de toutes les pièces, du coup je me suis fait un sweat (tant qu’à faire !). Je l’ai fait dans un néoprène ULTRA beau de chez Pretty Mercerie (le bleu canard n’est plus en stock mais ils ont encore du rouge). Je l’ai depuis 1 an… mais comme j’ai trainé pour faire ce patron, du coup il est resté une éternité dans le placard à me faire les yeux doux à chaque fois que j’allais fouiller dedans. Mais cette fois, c’est bon, il a son moment de gloire ! J’adore le tombé des néoprènes car c’est très rond. Je trouve çà assez moderne. Par contre, je vous conseille de ne pas faire une version à bandes avec ce tissu car comme il est épais les découpes sont un peu plus gênantes alors que sur les autres versions on ne remarque rien. A coudre, le tissu est un régal. Je l’ai fait moitié machine à coudre, moitié surjeteuse (ne cherchez pas pourquoi c’est ma logique défaillante).

Sweat 3 : le chouchou
Tissu : Molleton marinière Oeko Tex
acheté à Rennes chez Auguste & Penelope
Taille : 42
Version : intermédiaire

Cette fois, c’est dans un molleton ultra moelleux trouvé chez Auguste & Penelope en novembre dernier. La boutique de Rennes a aussi un site en ligne, le tissu est encore dispo en vert mais plus dans cette couleur. Du coup, j’ai trouvé un équivalent, lui aussi Oeko Tex, chez Les filles à pois, je vous glisse le lien du sweat rayé ici. Cette version est « intermédiaire » car je n’ai gardé que la découpe haut devant, tout le reste est simple. J’avais envie de jouer sur les rayures (mais j’ai bien vérifié que le tissu avait de l’élasticité dans le contre sens avant !). Du coup, ici c’est une version moins simple de la marinière. Le tissu est en super grande largeur (180 cm) du coup dans les 150 cm que j’avais acheté j’ai eu assez pour faire mon sweat et un deuxième taille 10 ans pour mon filleul. Plus une chute de tissu, je suis ravie quand un coupon disparait totalement. C’est mon sweat chouchou car il est hyper doux. Ici, j’ai fait la version courte (le patron à deux longueurs au choix) comme ça je peux le mettre au dessus d’une jupe ou robe sans trop me tasser (bon c’est sûr que la rayure n’affine pas mais on s’en fiche du moment qu’on aime heiiiin).

Behind the scene

Bon et maintenant que vous connaissez le patron par cœur, ça vous tente de découvrir toutes les coulisses de fabrication ? Je suis assez fière, pour une fois j’ai sorti la vidéo Journal de Bord à l’heure (oui bon je n’ai que 29h de retard ça passeeee). Le journal de bord, c’est une vidéo qui reprend toutes les étapes de fabrication pour vous présenter l’envers du décor. Au début, les vidéos étaient sur Oh et Puis, puis ont basculé sur Petit Patron. Mais parce que c’est dur de gérer plusieurs chaines Youtube en plus d’avoir plusieurs blogs, j’ai décidé de n’avoir qu’une seule chaine Youtube. Après un sondage sur Instagram vous êtes 96% à avoir voté pour que je ré-importe toutes les vidéos Journal de Bord sur la chaine Youtube. Du coup, aujourd’hui, on commence avec le dernier épisode sur Andrea et dans les jours/semaines à venir, les anciens épisodes vont faire leur apparition. Ca va arriver durant mon voyage au Vietnam comme ça je ne vous abandonne pas totalement !

Bon ici, je vous résume 5 mois de travail en 7 minutes, du dessin à la mise au point jusqu’au shooting photo (et ses ratés). Vous venez découvrir tout ça ?

Obtenir le patron Andrea

La photo bonus : « mais qu’est ce qu’elle fait là ? »

 

Prêt à vous coudre un sweat Andrea ? Pour vous ou toute la famille ?