ALL, Bonnes adresses, Boutiques en ligne, Box couture, Livres de couture, Matériel, Matériel couture, Mes cousettes, Non classé, Vidéos

Les news couture du mois de mars

Les news couture du mois de mars - couture debutant

Ouiiii, on revient avec les news couture du mois ! En fait, en février, comme je me suis fait arnaquer de plusieurs jours (vous aussi me direz-vous) et bien pas une minute pour vous faire une vidéo sur le news de février. Je me rattrape avec une grosse dose de news en mars ! On parle de livres techniques, de tissus cools et bio, d’une technique pour aiguiser ses ciseaux et d’un kit couture hyper facile à coudre. Un bon programme, on y va ?

Les news couture du mois de mars

 

1. Un aiguiseur à ciseaux – Fiskars

test aiguiseur ciseaux couture Fiskars avis

J’ai reçu, il y a plus d’1 an, un aiguiseur à ciseaux de la part de Fiskars. Oui, j’ai mis du temps, mais je voulais vous en parler le jour où je l’avais réellement utilisé. J’avais bien fait quelques essais sur une paire de ciseaux, mais elles fonctionnaient bien donc, je ne pouvais pas réellement juger de l’efficacité de la bestiole. Du coup, j’ai attendu d’en avoir vraiment l’utilité. Et c’est arrivé en février ! A mon retour du salon Maker Faire (je vous ai fait un vlog sur mon weekend à la Maker Faire hein), j’ai découvert l’état des ciseaux que j’avais amenés en atelier : un désastre. Je n’étais pas surprise, je les ai vus les utiliser n’importe comment, certaines s’en servaient carrément pour sortir l’aiguille du tissu… je suis bien élevée, j’ai rien dit mais qu’est ce que j’étais agacée. Du coup, dans le train de retour, je préparais mon discours de fin pour mes ciseaux (oui ils méritent leur éloge funéraire). Et, prise d’un dernièr espoir, j’ai sorti l’aiguiseur (vous lisez bien avec un ton dramatique ? mon histoire est terrible il faut y mettre les formes !) et j’ai essayé. Miracleeeeee mes ciseaux coupent à nouveau ! Alors, non je n’ai pas récupéré les lames « comme neuves » mais elles fonctionnent hyper bien, c’est une bonne nouvelle !

Du coup, je valide carrément l’aiguiseur quand on a aucune solution. Comme je le dis dans la vidéo, chez moi, c’est mon père qui s’en occupe avec du matos de bricolo. Je sais aussi qu’on peut aller dans des magasins qui travaillent les lames (type armurerie) mais, quand on n’a pas ça, et bien l’aiguiseur fonctionnera bien mieux que la légende du « coupe du papier alu c’est magique » (non en fait çà ne fait rien du tout si la lame est abimée).

Aiguiseur ciseaux Fiskars : 14,99 euros (environ)
Disponible chez Cultura ou Amazon

2. Les livres

Livres sur le tissu et la surjeteuse avis couture débutant

Aujourd’hui, je commence avec un livre technique sur le tissu. On me demande souvent où trouver de bonnes informations sur le tissu. Comment bien le choisir ? Comment connaitre et reconnaitre les différentes matières ? Bref, plein de questions hyper intéressantes et finalement assez techniques. Je suis loin d’être une technicienne tissu. Je n’ai reçu aucune formation et c’est bien dommage. Mais depuis 2 ans, je tente d’en savoir un peu plus sur ce monde incroyable. Et tout bêtement, un jour je me suis replongée dans le livre que mon école de mode m’avait fait acheté en 1ère année et jamais utilisé durant la formation. Il est rapide à lire, complet et bien fait. Du coup, on comprend l’origine des fibres textiles, les différentes familles de tissu et enfin leur utilisation. Je l’aime beaucoup (sauf peut être son prix) et je le recommande.

Guide des textiles par Florence Ferrari aux éditions Esmod : 32 euros
Disponible chez Cultura ou Amazon

Le 2ème livre du jour est « Mon cours de surjeteuse ». Je l’ai acheté il y a quelques années quand j’ai eu envie de ressortir la surjeteuse. Je l’avais pas mal utilisé durant mes études mais sans aucune formation, ni le temps de me former. Après mes études, j’ai fait 1 année de pause couture. Incapable de toucher à la machine, j’avais donc rangé la surjeteuse dans le grenier et je suis partie à Paris sans. Avec le lancement du blog, j’ai repris goût à la couture et du coup, j’ai profité de mon 876ème déménagement dans Paris pour faire venir ma surjeteuse. Une Toyota entrée de gamme qui ne m’a jamais emballée plus que ça. Puis, Laurette, une Elna 664 pro est arrivée dans ma vie. Je ne remercierai jamais assez Coudre Paris pour ça. Je suis amoureuse de ma surjeteuse. Bon du coup, j’avais envie de bien la maitriser et, comme j’avais le livre depuis quelques temps, je m’y suis sérieusement intéressée. J’aime que ce livre soit surtout autour de la technique et non pas « 567 projets en 1 seul livre » qui, du coup, empêche d’avoir des infos techniques utiles. Ici on apprend à régler sa machine, à comprendre les réglages de tension, découvrir les différents points et il y a quelques projets, sans patron, il faudra les faire en suivant de vagues explications et utiliser la technique du papier quadrillé (perso çà me gonfle un peu). L’intérêt n’est pas dans les patrons mais bel et bien dans la qualité des informations techniques. Je trouve que c’est une bonne base quand on veut prendre en main sa surjeteuse et, en plus, il est moderne et agréable à lire, contrairement à d’autres livres, certes tout aussi techniques mais clairement chiants à lire avec leurs illustrations années 80.

Mon cours de surjeteuse par Marie-Emilienne Viollet & Marie-Noelle Bayard aux éditions Marabout : 15,90 euros
Disponible chez Cultura & Amazon

3. Des tissussssss

Jersey coton bio et molleton coton couture débutant

Cette fois, je ne parle pas d’une boutique coup de coeur, mais de deux tissus que j’ai achetés cette année. Bon, ok, le premier m’a été offert pour mon anniversaire (alors si vous cherchez la date, c’est le 16 mai, je suis une rapide pour parler et utiliser mes tissus hein). Je l’avais repéré durant une virée shopping tissus à Bruxelles chez Les tissus du Chien Vert. Mais, comme j’étais fauchée, j’avais dû faire un choix et je l’avais laissé avec regret. Sauf que super maman, elle, l’avait bien enregistré et me l’a offert quelques mois plus tard pour mon anniv. Biiiiim, Margaux est heureuse. C’est un jersey gris, fin, parfait pour faire un t-shirt ou une robe légère avec un flocage (imprimé sur le tissu) motif nounours/panda noir. Je le trouve hyper joli et je me vois déjà dans une robe (ah oui je l’assume à 100% hein). Et même qu’en le cherchant sur le web pour vous donner un lien, j’ai découvert qu’il était bio label Oeko Tex, la classe !

Jersey, coton bio Oeko-tex, 150 cm : 13 euros/m
Disponible chez Les tissus du Chien Vert

Le second tissu est un molleton ultra moelleux marinière que je me suis acheté à Rennes en fin d’année 2017. Lorsque j’ai visité la ville, j’en ai profité pour vous faire un vlog couture avec les adresses que vous m’aviez recommandées. Alice, du blog Blossom Quilt & Craft, m’avait emmenée dans une de ses boutiques chouchou : Auguste & Penelope. Quel plaisir de découvrir une petite boutique indépendante qui propose des tissus bio, des patrons sélectionnés avec attention et des laines pour le tricot. Je n’avais plus de place dans mon sac mais tant pis, j’ai craqué et je suis repartie avec un métrage de ce sweat beaucoup trop cool. Il est labellisé bio et tout droit venu du Japon (oui alors la fan du Japon que je suis adore cette idée aussi). Sur la boutique en ligne il ne reste que le vert mais peut être qu’il est encore en boutique, à vérifier !

Sweat molleton, coton bio, 180 cm : 22 euros/m (version verte)
Disponible chez Auguste & Penelope

4. Le kit couture spécial débutant

Kit couture débutant Anne duprat conseil

On termine avec mon coup de coeur du mois : le kit couture d’Anne Duprat. Cette illustratrice vient de lancer sa boutique Etsy. Elle m’a proposé de m’envoyer un kit doudou pour que je puisse découvrir et partager si cela me plait. J’ai choisi mon petit lapin en yukata (le Japon, toujours le Japon) et hop c’est arrivé en un rien de temps dans ma boite aux lettres. Je l’ai vu, je ne l’ai pas ouvert, je voulais le faire face caméra, du coup, quelle torture de partir à Istanbul avec le paquet non déballé sur le bureau (ok il y a pire comme torture)(par exemple DD qui refuse d’entrer alors qu’elle miaule devant la porte et qu’il fait 0 degré, çà c’est de la vraie torture). Bref, Anne dessine ses motifs et les fait imprimer sur du coton qui est ensuite lavé avec une lessive bio. Quand on reçoit le kit, on a tout ce qu’il faut pour le coudre (sauf le fil ce qui est quasiment toujours le cas). Pour préparer le projet il suffit de couper directement le tissu puisque les patrons sont déjà imprimés avec le motif. Ensuite, il y a un pas à pas vraiment bien fait avec schéma et explications pour coudre. Cà se fait rapidement et facilement (si vous maitrisez les arrondis sinon on s’entraine un peu avant hein). Je note juste que le tissu est un tissage serré, il faut prévoir une aiguille 80 minimum. J’ai vraiment beaucoup aimé et, en plus, c’est hyper facile ce qui en fait un chouette projet pour démarrer et offrir un cadeau fait main de qualité.

Kit poupée Suzie, niveau débutant : 14 euros
Disponible sur la boutique Etsy Anne Duprat

Et 3 euros de réduction avec le code COUTUREDEBUTANT
(jusqu’au 31 mars, à partir de 14 euros d’achat)

Info photo : je porte un t-shirt fait à partir d’un patron Ottobre Femme Hiver 15/16 dans un jersey de coton Bio de chez Tissus.net

Qu’est ce que vous aimeriez voir dans la prochaine vidéo « Les News couture » ?