ALL, Mes cousettes, Non classé, Patrons de couture

Je couds tous mes vêtements depuis 3 ans 3/4

Quoi ?!? Non mais attend ! Le bilan, c’est en décembre ou en juillet pas en mai wesh ! (je tente de parler comme une ado, mais je suis pas sûre d’être hyper douée). Aujourd’hui, je viens faire un bilan à 3 ans et 3/4. J’ai deux mois d’avance car confinement covid 19 = la masse de temps pour coudre. Et comme je n’arrête pas de coudre pour moi, pour Petit Patron et même pour Atelier Neko bah… j’ai beaucoup de choses à montrer et, au lieu de faire une vidéo d’1h30 en juillet, on fait un bilan à mi-parcours ! C’est parti ?

Si vous me découvrez aujourd’hui, je me présente : je m’appelle Margaux, j’ai 30 ans dans 13 jours. Je couds depuis l’âge de 7 ans et je fabrique mes vêtements depuis l’âge de 12 ans. Après un bac général, j’ai intégré une école de mode, Esmod Roubaix, dans le Nord. J’y ai appris mon métier de styliste et de modéliste en intensif (vraiment très intensif) en 3 années complètes et je l’ai raconté dans une vidéo disponible ici. Je me suis spécialisée en mode masculine, j’ai eu la chance de tester le concept du “stage de l’enfer”, puis j’ai trouvé un job en temps que styliste photos, puis styliste lingerie. Aucune logique avec mon parcours en mode homme, mais c’est la vie réelle dans le monde de la mode. Bref, la mode, c’était mon job et aujourd’hui, c’est un peu différent, mais le vêtement reste la base de mon quotidien alors c’est assez naturellement que j’ai décidé de ne plus rien acheter dans le commerce et essayer de fabriquer toute ma garde robe. Ça fera bientôt 4 ans qu’H&M ne m’a pas vu mettre la carte bleue chez eux et j’en suis vraiment heureuse. Aujourd’hui je vous fais un bilan de ce que j’ai cousu entre janvier et mai 2020 !

Mon bilan des 3 ans 3/4

Je vous raconte ce parcours en vidéo, mais je vais aussi vous faire un petit résumé pour trouver les patrons et le matériel quand je peux encore vous donner les liens ou adresses !

La parka Kelly

Je me suis lancée en juillet 2019 dans l’anorak Kelly. C’est un patron de la marque Closet Case Patterns (dispo en français ouf). C’est un anorak technique et je le déconseille fortement aux débutants car il est long, difficile par ses épaisseurs et technique. De mon côté, je me suis lancée un défi : le coudre dans un plastique néon rose acheté à Londres il y a 1 an. Quel défi… cette matière est canon mais quel enfer à coudre ! Je déconseille totalement car vous n’avez pas le droit à l’erreur, chaque étape est difficile et vous devez modifier une partie du patron car certaines pièces ne peuvent pas être montées de la même manière avec un tissu comme celui là.

Le patron est disponible sur le site Closet Case Pattern

Mon tissu vient du quartier Indien à Londres, j’ai fait un article ici (mais depuis j’y suis retournée et ils n’en ont plus)

Mes maillots de bain

Cette année, nous avons créé deux patrons de maillot de bain chez Petit Patron. Le premier est un modèle 1 pièce, disponible du 34 au 56, nommé Marin. Dans la vidéo et en photos, je vous présente un des prototypes encore en cours d’élaboration que j’ai emmené avec moi au Panama en janvier dernier pour le tester dans toutes les conditions possibles : mer, piscine, bombe dans la piscine, nage avec une raie, sous une cascade… Marin est un maillot niveau intermédiaire. Il faut maitriser sa machine à coudre car il faudra régler sa tension et être à l’aise pour les épaisseurs. Il faut aussi gérer les tissus extensibles avant de se lancer dans un projet comme celui là.

Côté matériel : mon tissu est un vieux coupon qui n’est plus disponible. Il faudra impérativement une aiguille “Super Stretch” pour éviter que les points ne sautent à cause de la matière. Il faut aussi : de la laminette (élastique maillot de bain) et de la doublure maillot. Mon matériel vient de chez Atelier Neko.

Le patron est disponible sur Petit Patron

Le second maillot est Albin, un deux-pièces disponible aussi du 34 au 56 en version taille classique ou taille haute. Cette fois, le maillot a fait un test en parc aquatique et croyez-moi, je suis fière de lui, il a survécu à ma nièce qui s’accroche à ma culotte dans le toboggan. Elle est aventurière, mais tout de même, soyons raisonnable ! Ce modèle nécessite les mêmes compétences que Marin.

Côté matériel : le tissu est un Liberty imprimé exclusivement pour Atelier Neko (mais en rupture définitive), la laminette, l’attache bikini et la doublure viennent de chez Atelier Neko.

Le patron est disponible sur Petit Patron

Mes culottes Paola

Alors s’il y a bien un patron dont j’abuse, c’est bien celui là. Encore un modèle Petit Patron, 34 à 56, que je couds sans arrêt pour utiliser mes chutes de tissu. Ici, la première version est une culotte cousue dans la chute d’un t-shirt dont je parle plus bas. J’ai utilisé mon élastique à picot habituel mais je l’ai retourné pour que le picot ne soit pas apparent comme je n’avais pas la bonne couleur. Le coeur est fait dans un flex à paillettes. J’ai découpé avec ma machine Caméo 4 mais vous pouvez le faire à la main. Attention, ne pas faire un coeur trop grand car çà coupe une partie de l’élasticité de votre culotte.

Côté matériel : un jersey de coton avec 5% d’élasthanne (indispensable) de chez Atelier Neko, de l’élastique à picot blanc de chez Atelier Neko et une chute de flex paillettes de chez Ankersmith.

 

Ma seconde culotte est réalisée en résille extensible blanche et élastique froufrou. Cette fois, j’ai fait la taille haute. Comme je n’aime pas quand la culotte est trop transparente, Noémie m’a suggéré de doubler la culotte. Toutes les pièces sont coupées deux fois et superposées avant de suivre le pas à pas normalement. La résille est difficile à coudre, il faut dont être à l’aise avant de se lancer dans ce modèle.

Côté matériel : résille Atelier Neko (en rupture, on en cherche de la nouvelle !), élastique froufrou Atelier Neko.

Et ma troisième culotte est, elle aussi, réalisée dans une chute de jersey jaune que j’ai associée à un élastique à picot rose fushia. Dans le dos, on a créé un motif au bureau que j’ai découpé au flex pour donner du fun à ma culotte. La totalité de la culotte est faite à base de chutes. Je fais en sorte de finir mes coupons, fin d’élastiques ou encore mes chutes de flex pour ne pas jeter et au passage j’ai une nouvelle culotte ce qui est plutôt utile au quotidien.

Côté matériel : chute de jersey, élastique à picot fushia de chez Atelier Neko et flex de chez Ankersmith.

Le patron est disponible sur Petit Patron

Mes t-shirts d’amour

Après ça, je me suis lancée dans une série de t-shirt avec un seul patron : Jeanne de Ready To Sew. Confinement oblige, je fais avec ce que j’ai et c’est un plaisir puisque j’aime ce modèle. Je vous en parle en détails dans mon récent article ici.

Coudre un t-shirt jeanne ready to sew

Ma première version est dans un jersey rayé de chez Atelier Neko (les prochaines rayures arrivent restez vigilent). La rayure, c’est ma vie alors il m’en faut une nouvelle dose chaque semaine pour respirer ! Bon, ok, j’en fais un peu trop mais c’est juste que j’aime vraiment ça. Ici, rien de dingue juste la version classique du t-shirt.

Coudre un t-shirt jeanne ready to sew

Ensuite, je l’ai fait dans un jersey polyester que j’ai trouvé dans une puce des couturières (si vous ne savez pas ce que c’est, j’en parle dans cet article). J’adore sa couleur mais qu’est-ce que j’ai chaud dedans ! Et puis la boulette que je suis la fait fondre en le repassant… toujours protéger d’un papier sulfurisé ou un tissu coton blanc votre tissu de la semelle de fer quand la matière n’est pas naturelle car çà lustre voir comme ici : ca fond !

Coudre un t-shirt jeanne ready to sew

Ma dernière version est faite dans un jersey de coton (ouf pas de drame) jaune avec des nuages. J’ai acheté ce coupon à Lille rue Nationale. Je crois que c’est un tissu Domotex mais à vérifier.

Le patron est disponible chez Ready To Sew.

Hector, mon amour

L’une des pièces que j’adore chez Petit Patron se nomme Hector. A la base, c’est un pantalon fluide idéal pour le voyage. Ma première version du jour est en jersey, le même que mon t-shirt pour en faire un combo “confinement” de folie. Je vous montre comment modifier légèrement le modèle sur le blog.

Ma seconde version est un short (là aussi le tuto est sur le blog) cousu dans une viscose achetée chez Diffustock. Rien de dingue côté modification mais c’est un super basique pour moi. Ces derniers temps il faisait chaud et j’ai passé ma vie en short.

Le patron Hector est disponible chez Petit Patron.

Nouvelle passion pour Isidore

Le petit dernier décliné en 4 versions se nomme Isidore. C’est l’un des patrons 2020 de Petit Patron que j’attendais avec impatience ! On en parle depuis 2 ans et il est enfin arrivé ! On voulait un gilet car, au dessus d’une robe, c’est quand même plus pratique ! C’était LA pièce qui manquait le plus dans mon dressing cousu main. Du coup je me suis lâchée sur les déclinaisons.

Astuces pour coudre un gilet

Le premier est blanc dans une maille texturée que j’ai depuis des années. Je l’ai fait en version courte, les manches ballon et fermeture croisée. C’est un bon basique qui fait tout de suite habillé (parfait pour aller manger chez belle maman).

Le second est long et jaune. C’est la version longue avec des manches classiques. C’est mon chouchou pour sa couleur mais aussi pour son tombé. Ici, encore une maille texturée que j’ai trouvé sur le marché de Wazemmes à Lille il y a des années. La maille est lourde ce qui lui donne un joli tombé.

Le troisième est gris. Il ressemble beaucoup au précédent mais cette fois longueur mi-longue et cousue dans une maille interlock (la matière du gilet de base) de chez Atelier Neko. C’est le basique qui va avec tout !

Et enfin le dernier est mauve. De même longueur que le précédent, toujours dans un interlock de chez Atelier Neko mais avec des manches ballon cette fois.

Côté difficulté c’est assez simple à coudre mais, attention, ce n’est pas pour les grands débutants ! Il faut un peu d’expérience car la maille n’est pas facile à coudre.

Le patron Isidore est disponible chez Petit Patron.

 

C’est un beau bilan pour moi. Le confinement m’a permis de terminer des projets commencés depuis des lustres comme ma parka ou encore mes t-shirts. J’en ai profité pour utiliser une partie des coupons qui attendaient depuis des mois de vivre leur vie de vêtement et j’ai complété ma garde robe. Il ne me manquait pas grand chose et maintenant je suis quasiment au complet côté vêtements ! Et vous, vous cousez une partie de vos vêtements ? Qu’est-ce qui manque le plus en patron selon vous ?