ALL, Patron intermédiaire, Se perfectionner, Slider

Ma sacoche d’ordinateur cousu main

Oui, ok, je ne vais pas au travail « tous les matins » avec mon ordinateur parce que je suis freelance et que le trajet de travail est de 2m (de mon lit à mon bureau). Mais, en vérité, le freelance sort aussi de chez lui, il ne travaille pas en pyjama. Je vais même vous faire une révélation choc : on se lave le matin. Si, si, ne croyez pas qu’on travaille en pyjama, le cheveux gras dressé sur la tête et qu’on vit en Hermite dans une grotte/chambre. Bon, ok, j’arrête de jouer sur les stéréotypes bien que j’entende souvent « c’est bien t’as pas à te lever le matin » ou « tu ne perds pas de temps dans les transports toi ». Aloooors, en fait si, parce que, oui, je travaille une bonne partie du temps depuis chez moi et c’est trop cool, mais je me lève quand même à la même heure tous les jours, je me douche et me prépare avant 9h (bon clairement comme je suis du matin, je suis souvent au boulot à 8h mais c’est un détail, je me donne une limite de temps). Et surtout, je sors, j’ai des rendez-vous de travail que ça soit pour les blogs, Petit Patron ou mes clients pour qui je développe des patrons de couture sur mesure. Il faut bien faire quelques réunions physiques avec mon équipe de travail (oui, oui, on commence à parler d’une équipe 😀 je suis méga fière), puis je dois souvent sortir pour aller chercher du matériel, rencontrer des futurs partenaires de travail. En bref, moi aussi, parfois, je dois faire attention à ma tenue pour un rendez-vous de boulot. Et Charlie, mon ordinateur d’amour, lui aussi voulait se la jouer « sérieux » mais « original » pour ses rendez-vous. Il ne sort pas forcément souvent mais je crois qu’il a envie de draguer un peu en rendez-vous. Bon, il m’a réclamé une pochette d’ordinateur et je lui ai fait. En bref, j’ai sorti un nouveau patron chez Petit Patron  et je vous en parle aujourd’hui !

Ma sacoche d’ordinateur

Patron : Cali
Marque : Petit Patron
Taille : du 10 au 17 pouces
Format : PDF
Prix : 6,5 euros
Niveau : débutant avec un peu de notions de couture
pour ne pas trop râler sur les épaisseurs et les angles droits

Cali, c’est un patron tout neuf, tout frais, tout beau (oui j’ai le droit, c’est moi qui l’ai fait avec amour). Pour le réaliser, j’ai donc mené une longue enquête auprès de Charlie (je vous ai dit que c’était mon Mac, il faut suivre hein !) pour savoir ce dont il avait besoin. Il m’a dit : du confort, de l’esthétique, des poches pour ne pas être mélangé aux carnets et stylos (classe inférieure selon monsieur… c’est un Mac, on ne peut pas lui demander de ne pas être snob…). Il voulait sa pochette pour trainer pepouze à la maison, sur le canap, dans le lit, sur l’étagère et une sacoche pour sortir avec dignité. Il en avait marre d’être au fond de mon sac ramené de Thaïlande (du non fait maison, il est choqué) alors qu’il mérite largement un sac rien que pour lui et sa beauté (oui il est beau c’est mon Mac). Du coup, j’ai pensé un patron modulable (passion passion) pour en faire une simple pochette ou le customiser un peu. Il y a donc une pochette zippée (discrète) devant, une poche intérieure, des anses et même une bandoulière. C’est vous qui choisissez selon vos envies. Et le petit bonus : les hommes aussi peuvent faire leur fier avec (preuve avec Pierre, mon modèle qui pose pour les photos Petit Patron).

Mais oui, je n’en parle pas souvent, mais, à la base, ce qui me fait vibrer c’est la mode masculine. Quand je suis entrée en école de mode, j’ai annoncé la couleur durant mon entretien d’entrée : « alors en troisième année, je pars en spécialisation homme, c’est non négociable ». Ils ont TOUT fait pour me faire faire de l’enfant (genre quand t’es une enfant qui aime la couleur, tu dois faire de l’enfant ?!?) et je me suis bien battue avec un argument redoutable « non mais je n’aime pas les enfants en fait » (voilà c’est dit, je n’ai pas la fibre « minus power »). Bref, j’ai obtenu ce que je voulais (têtue bonjour) et je me suis donc formée en mode masculine, puis, quand il a fallu travailler, je n’ai pas trouvé de job dans l’homme, je me suis retrouvée à dessiner des culottes pour femme (mon dieu qu’est ce que je faisais là-bas ?!?) et maintenant çà me manque. Alors je vous l’annonce, les hommes vont reprendre le pouvoir avec moi (non je suis pour l’égalité des sexes, par contre j’ai quand même envie de leur dessiner des vêtements cool). Bref je m’égare, on reparle de Cali ?

Donc, ma sacoche Cali, je l’ai réalisé dans mon tissu adoré (j’en ai 3 mètres, c’est long à écouler, je n’avais pas vu qu’il était en 2m80 de large…#boulet), le tissu vient de chez tissus.net, il est en rupture de stock en bleu, mais il est aussi super cool en rouge ! J’ai réalisé la sacoche taille L (15 pouces) avec toutes les options possibles. C’est Charlie qui l’a réclamé ! Alors, petite info, depuis la réalisation de cette sacoche, les patrons ont été légèrement modifiés, les anses partent de plus haut pour être plus confortables, une micro modification qui fait toute la différence. Pour la doublure, j’ai opté pour une toile de coton fine bleue. La poche intérieure est faite dans le tissu extérieur pour donner un peu de peps à l’intérieur (et être sûr que mes stylos iront dans la pochette et non faire de l’ombre au Prince Charlie).

Côté difficulté : si vous n’avez jamais fait de couture ou un simple tote bag, j’ai envie de vous conseiller d’être encore un peu patient. Les explications sont, comme toujours chez Petit Patron, pensées pour les débutants, MAIS il y a au programme : gestion des épaisseurs, ouatine et angles droits. Du coup, soit il faut de la patience, soit un peu d’expérience. Je pense qu’il vaut mieux être raisonnable pour obtenir un joli résultat plutôt que de s’arracher les cheveux et ne plus avoir envie de coudre ensuite. Bon après, si là, tout de suite, vous ne pouvez plus attendre, il vous faut Cali, foncez, c’est ça le goût de l’aventure !

Mes suggestions tissu pour ce modèle :

(cliquez sur les liens pour aller sur le site marchand)

Le reste du matériel vient de :

Et vous, comment sera votre Cali ? Coloré ? Imprimé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !