ALL, Bonnes adresses, Défi no shopping, Non classé

Je couds tous mes vêtements depuis 3 ans et même mes culottes !

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Et biiiiim déjà 3 ans que le projet “défi no shopping” existe ! Quand je me suis lancée, je pensais tenir 1 année sans mettre les pieds dans un magasin de vêtements. J’avais envie d’avoir un impact moins important sur cette hyper-consommation. Je me disais qu’en faisant mes vêtements, j’en aurais moins dans les placards et je serais donc moins impactant. Je me disais aussi que je pourrais m’éloigner de ce système qui ne me plait pas et qui exploite les fabricants à l’autre bout de la planète. Rien n’est parfait mais quand je réalise que 3 ans plus tard je ne fais toujours pas de shopping en magasin et que maintenant je peux quasiment tout faire c’est top ! Ouiiii maiiiiis je dois tout de même vous raconter un peu ce qu’il s’est passé ces 6 derniers mois !

Le défi

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Depuis le 17 juillet 2016, j’ai décidé de déserter les magasins pour ne porter que du fait main. Je couds depuis plus de 20 ans maintenant grâce à ma maman qui m’a transmis ses bases. Après un bac général, j’ai intégré une école de mode (et d’ailleurs j’en parle dans une série de 3 articles sur mon expérience “J’ai fait Esmod et maintenant je vois un psy” sur mon blog ohetpuis.com). Durant 3 années, j’ai appris en intensif le stylisme (création et dessin des modèles, réalisation des dossiers techniques et enfin le suivi avec les usines) et le modélisme (création des patrons, couture, mise au point et modification des modèles). Le tout en suivant d’abord une formation femme de 2 ans, puis une spécialisation en mode homme la troisième année. Du coup, forcément, la couture, c’est plutôt mon truc. Après un trou noir de 3 ans où je n’avais plus vraiment goût à ça, j’ai lancé ce blog et j’ai retrouvé toute la passion de mon enfance. Alors, un jour, sans trop réfléchir, j’ai branché la caméra pour vous annoncer mon défi : ne plus rien acheter dans le commerce. Le défi devait durer 1 an et finalement… 2 ans après on en parle encore !

Et 3 ans plus tard, j’en suis où ?

 

Première chose : je ne rentre quasiment plus dans un magasin d’habillement sauf si j’ai un besoin hyper précis et difficile à obtenir par moi même comme les vêtements de sport extérieur (je pratique le parapente et mon besoin équipement est assez spécifique par exemple) ou pour accompagner un proche (et je m’y ennuie comme jamais. En plus je passe mon temps à relever tous les défauts et mes amis n’ont plus envie d’acheter après). Je n’ai jamais été une accro au shopping et cela ne me manque vraiment pas. Comme je le disais plus haut, je dois reconnaitre que je passe plus de temps à notifier à mes proches des défauts des vêtements plus que de les aider à choisir. Du coup, la tentation est vraiment rare pour moi. Sauuuuf peut-être dans les magasins de sport. Là… j’avoue…je louche sur une super veste d’extérieur ultra fine et respirante (chacun son trip !).

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Côté tissu : je sélectionne de plus en plus mon tissu pour me diriger vers du bio avec une traçabilité claire. Oui… mais pas toujours. Je refuse de virer obsédée du bio et je me laisse aussi craquer. Par contre, je suis vigilante sur la qualité de mes étoffes. Si je vois que le tissu n’est pas de belle qualité ou qu’il ne correspond pas à ce que j’aime porter, je le recale systématiquement. Mon œil de styliste-modéliste diplômée m’aide à bien choisir et là dessus je suis vigilante. Pour moi, il est totalement stupide de choisir un tissu parce qu’il n’est pas cher. En définitive il va s’abimer à vitesse grand V et on aura juste perdu du temps. La couture n’est pas un loisir économique mais plutôt un moyen de se faire plaisir. J’opte de plus en plus pour des tissus de qualité ou des designers qui me plaisent beaucoup, même si le prix est plus élevé et je ne le regrette pas. Je vois vite la différence entre un tissu qui a un joli tombé, qui tient dans le temps, qui a un imprimé vraiment de qualité, à un tissu pas cher que j’ai envie de vomir 3 mois plus tard. Bon je vous rassure, il y a aussi les pépites à petit prix ouf !

D’ailleurs, l’un de mes plans préférés, ce sont les brocantes et puces des couturières. J’y vais à l’ouverture avec mes 5 tote bags en tissu prêt à être rempli et je fonce. C’est l’occasion de faire le plein pour pas très cher et j’adore le défi que me donne les coupons ensuite. Parfois, j’ai une idée précise mais le coupon n’est pas de la bonne taille. Alors je dois ruser pour lui trouver un nouveau projet ou l’adapter et ça donne un peu de piment. J’utilise souvent mes coupons des brocantes pour tester les patrons que je ne connais pas encore. La toile est un réflexe indispensable à avoir (mais siii je vous explique ce que c’est ici) et il me permet d’ajuster le patron par la suite. Récemment, je me suis fait un t-shirt Jeanne de Ready to Sew dans un coupon de jersey de coton qui m’a coûté 1,5 euros. La bonne affaire ! D’ailleurs, le t-shirt n’apparait pas dans la vidéo car il était dans la machine à laver. Du coup vous avez une petite exclusivité ! Mais chuuuut ou tout Youtube va débarquer ici !

Et j’ai cousu quoi ?

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Pas mal de petits accessoires que je ne vous ai pas montrés car vous commencez à connaitre les patrons par coeur : des pochettes Mia, des doudous et des autres patrons Petit Patron que j’offre à mes proches régulièrement. J’ai aussi profité de mes chutes pour me faire un max de lingettes et serviettes de table qui me servent à tout chez moi.

coudre sa lingerie facilement, les patrons Petit Patron Marcus et Paola

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Côté vêtement : j’ai inondé mon tiroir de culottes Paola, de soutien-gorges Marcus et maillots de bain pour l’été. Le grand avantage, c’est que j’ai quasiment tout fait dans mes chutes de tissu. A chaque fois qu’un jersey a la composition adaptée à la lingerie (5% d’élasthanne minimum), hoooop ça finit en culotte. Du coup, mes fesses sont prêtes pour les 6 prochains mois et en plus elles peuvent se marrer en passant de la culotte en dentelle à celle avec des pandas !

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je me suis aussi fait quelques robes. La première est faite dans mon coupon ramené de Martinique. Je suis fière de moi car, pour une fois, j’ai cousu la semaine de mon achat (bon ok la semaine de mon retour c’est presque pareil !). Cette robe, je la porte absolument tout le temps que ça soit l’hiver ou l’été. Je me sens ultra bien dedans. Le patron vient directement du tuto pour apprendre à faire sa robe soit-même qui est disponible depuis 1 an sur ma chaine Youtube.

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je me suis aussi cousu deux blouses à partir de ce tuto. J’ai juste rétréci le haut et coupé mon volant plus court pour en faire des tuniques !

Voir la tuto gratuit pour patronner et coudre sa robe ici

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

 

Ensuite, je me suis fait deux robes à partir de mon tuto pour transformer la Magic Dress de Vanessa Pouzet. La première robe verte, je ne la porte pas. Là, j’ai fait un mauvais choix tissu (bah oui ça arrive à tous de faire des boulettes) et elle est bien trop lourde. Du coup, je vais la transformer mais je ne sais pas encore en quoi. La seconde, cette fois, je l’adoooore ! Je l’ai faite dans un jersey viscose léger qui correspond totalement à la robe !

Voir le tuto gratuit pour faire une robe demi cercle ici

Patron couture pantalon hector petit patron

coudre un short pour l'été patron hector petitpatron

Patron couture pantalon hector petit patron

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Ensuite, je me suis fait une série énorme de pantalons et de shorts à partir du patron Hector de Petit Patron. Bon, forcément, en étant la créatrice de la marque, je suis tentée de faire les patrons ! Je ne quitte plus mes Hector depuis le début de l’été. Que ce soit les pantalons ou les shorts, ils sont parfaits pour affronter les grandes chaleurs et je les aime !

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Aussi, je ne quitte plus mes salopettes Oasis. Et même que je suis un peu rebelle dans l’âme car je porte ma salopette en velours jaune en plein été. C’est que j’aime trop sa couleur pour m’en passer… voilà, je l’avoue !

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Et dans les dernières cousettes, il y a ma jupe Bohème de Vanessa Pouzet. Un patron canon à faire hyper vite ! Depuis, je ne fais que tourner sur moi même pour la faire voler. Heureusement que René-Franc est là pour immortaliser tout ça !!!!

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Enfin, il y a mon sweat Andrea ! Cette fois, j’ai décidé de retirer la bande du bas pour en faire un sweat court et je l’adoooore ! Je lui ai fait une petite poche en plastique surpiquée que j’aime trop ! C’est tout simple mais j’adore ! C’est devenu le sweat de mon été !
Et j’ai acheté en magasin ????

OUI ! Je l’avoue ! j’ai acheté quelques petites choses ! Récemment j’ai craqué sur 3 écharpes d’été que je ne quitte pas. Dur dur de trouver les matières hyper douce et légère pour faire ses écharpes et là elles avaient des couleurs que j’adore. Du coup, gros craquage ! Ensuite… j’ai gravement fauté ! Durant mon séjour à Londres, j’attendais Florence de Cafeinate devant les cabines d’essayage quand soudain mon regard a croisé une parka à rayures… J’ai bien espéré que la coupe soit affreuse mais Florence est arrivée pile à ce moment et a dit “ah oui oui oui”. Voilà… j’ai craqué. Mais sachez que ma Parka et moi on s’aime d’un amour presque sans faille (oui…on a eu une petite dispute ce weekend… elle était prête pour partir au festival Les nuits secrètes et là… drame… je l’ai oubliée sous les fesses de Flocon et j’ai dû me faire prêter un k-way Décathlon uni deux fois trop grand pour moi… elle était si contente d’aller voir Roméo Elvis qu’elle m’en veut encore aujourd’hui… ahhhhh …) et enfin le dernier craquage dont je n’ai pas du tout honte : un gilet et une veste Millet pour l’outdoor. Depuis peu, je fais du parapente et j’ai donc besoin de vêtements techniques qui me portent chaud mais qui laissent évacuer la transpiration avec des poches zippées (pour ne rien perdre en vol). Je m’en sers aussi beaucoup à vélo. Et je dois dire qu’il est difficile de trouver les matières techniques (et de qualité hein parce que ce qu’on trouve c’est pas fifou) pour se faire ses propres vêtements. Aussi, les techniques sont difficile à reproduire avec nos petites machines alors, pour le voyage à vélo et le parapente, je préfère faire confiance à des entreprises spécialisées. Par contre, je ne compte pas changer de veste dans les 2 ans mais bien faire 10 ans avec ! On croise les doigts !

Je couds tous mes vêtement bilan des 3 ans

Le bonus de la fin

 
Maintenant vous savez tout sur mes réalisations et mes achats ! Et vous, ce défi vous fait envie ? Quelles sont les pièces qui vous inquiètent le plus ? Surtout n’ayez pas peur de vous lancer, faites ce qui vous plait et tant pis si vous ne pouvez pas tout faire ! Le principal restera toujours le plaisir de coudre !