ALL, Astuce débutant, Astuce perfectionnement, Débuter, Matériel débutant, Matériel perfectionnement, Non classé, Se perfectionner, Slider

Le thermocollant, c’est quoi ?

Dans les livres de couture, les explications d’un patron ou sur les blogs vous devez souvent voir apparaitre les termes : entoilage, thermocollant, viseline ou triplure. Tous ces termes reviennent à un même type de produit : l’entoilage. Il sert à renforcer ou consolider une partie d’un vêtement ou une couture. Il existe énormément de manière de les utiliser. Les principales sont dans les cols de chemise, les poignets, les pattes de boutonnage,ect… pour consolider et donner de la tenue. Mais aussi, parfois, on pose une fine bande d’entoilage sur une couture pour la renforcer si elle est amenée à supporter du poids, ne pas déformer ou s’il y a de la pression. Il est important de ne pas faire l’impasse sur l’entoilage durant votre réalisation car cela peut changer l’aspect final et surtout mal vieillir.

les différentes sortes de thermocollant, viseline, triplure....

Définitions

Entoilage  = C’est le terme général pour définir les différentes sortes de tissus ou matières qui ont pour but de renforcer un morceau de tissu ou une zone d’un produit.

Thermocollant = Une toile tissée ou non tissée sur laquelle est posée une base collante qui réagit à la chaleur du fer. Il existe des épaisseurs différentes suivant les matières ou les besoins. Plus le tissu est fin plus fin sera le thermocollant. Vous trouverez principalement du blanc et du noir parfois il existe aussi du gris.

Viseline = C’est une marque de thermocollant allemande. C’est un thermocollant (non tissé) comme décrit ci-dessus.

Triplure = Une toile tissée, proche d’un drap de lit, avec une base collante qui réagit à la chaleur du fer. Elle est « triple » soit plus épaisse qu’un thermocollant classique. Elle est souvent utilisée pour donner de la raideur comme sur un poignet de chemise ou un col. Elle existe principalement en blanc mais il est possible de la trouver en noir. (je n’en ai pas encore trouvé de noir)

.

Les différents thermocollants

Il en existe beaucoup, j’avoue en découvrir chaque jour,  je fais donc des mises à jour régulières de cet article

Thermocollant non tissé : c’est une sorte de papier, plis ou moins fin, avec une face collante. La marque Viseline ne fait que ça. Celui de la marque Viseline est pas mal mais je préfère largement le thermocollant tissé qui garde l’aspect du tissu. Le thermocollant non tissé ajoute un léger effet carton lorsqu’il est fin et beaucoup plus important quand il est épais. Pour un sac ou une pochette, c’est parfait, pour un col de chemise, beaucoup moins. 

Exemple de thermocollant conseillé : Thermocollant finThermocollant moyenThermocollant épais

Thermocollant tissé : cette fois c’est une sorte de fin tissu, toujours avec une face collante. Il est bien plus « mou » que le non tissé et à l’avantage de garder la légereté et le mouvement naturel du tissu. Je vous le conseille pour les vêtements.

Exemple de thermocollant conseillé : Thermocollant finThermocollant moyenThermocollant épais

Thermocollant double face : il permet de coller deux tissus l’un sur l’autre grâce à la présence de colles sur les deux faces.

Thermocollant imperméabilisant : il permet de rendre imperméable un tissu. Attention, il est plastifié et donne un effet cartonné à vos tissus.

Thermocollant ouatiné : mon nouvel indispensable, il a une mousse pour ouatiner. Plus besoin de coudre et matelasser vos tissus, il suffit d’utiliser ce thermocollant. Attention, il est fin.

.

Comment les utiliser ?

.

Couturedebutant.fr-thermocoller2

Les tissus thermocollants sont assez simples à utiliser si on respecte quelques étapes importantes. La première chose que je vous conseille est de thermocoller un carré ou rectangle de la taille des pièces que vous aurez à couper ensuite. C’est plus rapide de couper une fois la pièce déjà thermocollée plutôt que de la couper dans le tissu puis dans le thermocollant. Surtout que le thermocollant est fin, donc loin d’être agréable à couper car il bouge sans arrêt. Ensuite, il vaut mieux mettre un de morceau tissu en coton sur votre table à repasser pour la protéger de la colle qui pourrait s’y mettre, puis, poser votre pièce endroit contre la table et enfin poser le thermocollant. Attention à bien vérifier que la face collante est sur le tissu et non contre la semelle. Enfin, je pose toujours une autre épaisseur de toile de coton pour protéger ma semelle. Il n’y a rien de pire à nettoyer que la semelle d’un fer encrassé. Je laisse le fer, sans vapeur, environ 30 secondes sur chaque partie de mon tissu puis je vérifie que la colle s’est appliquée sur toute la pièce. Je laisse refroidir 1 min avant de décoller.

Astuce : Si le thermocollant choisi n’est pas assez épais vous pouvez accumuler des couches pour donner plus de raideur. Pour cela, thermocollez une couche après l’autre pour éviter les bulles d’air.

Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux

Tous savoir sur leThermocollant

.

Vous pensez à utiliser le thermocollant ?

Rendez-vous sur Hellocoton !