ALL, Non classé, Patron intermédiaire, Se perfectionner

Le patron du sweat Andrea Pulpeuse – spécial grande taille

Et les femmes pulpeuses, on en parle ? Je me suis toujours considérée à cheval entre les « deux mondes ». Rares sont les vêtements du commerce, taille « standard » qui me vont. Déjà, j’ai un peu de fesses (juste un peu), du coup, les pantalons ne me vont JAMAIS. Ensuite, les coupes sont toujours pensées pour des femmes minces, et non adaptées en terme de morphologie.  Et justement, c’est là que j’ai toujours eu un souci : à quel moment peut-on imaginer qu’un patron créé sur une base 38, puis simplement gradé (c’est la technique pour agrandir le patron à toutes les tailles), sans retravailler la forme, peut aller à une femme qui a des courbes plus prononcées ?

Pourtant, ce n’est pas parce qu’on a des rondeurs qu’on ne peut pas porter toutes les coupes. En vérité, un vêtement doit juste s’adapter à vous. Du coup, quand est venue l’heure des patrons de vêtements chez Petit Patron, la question de la grande taille s’est posée. Bien sûr que j’en avais envie. Sauf que je ne souhaitais pas faire un patron qui allait du 34 au 56 car je savais que je voulais faire un retravail sur des patrons à partir du 46. Du coup, cet été, avec l’aide de Noémie, qui vient m’aider sur les patrons quand le boulot est trop important, on a pensé à ce fameux Sweat spécial pulpeuse.

Et trois mois plus tard, il est là le sweat pensé pour les 46 et plus ! Je suis vraiment contente de vous le présenter. Et forcément, un peu stressée piouuuu. C’est Noémie qui s’est occupée du patron, pendant que je travaillais sur d’autres projets encore top secret mais qui risquent de vous plaire (nooooon je ne vous tease pas du tout…).  Elle s’est chargée de créer le nouveau tableau de mesures femme afin d’élargir notre gamme de taille jusqu’au 56, puis de reprendre la base du sweat Andrea qui existe déjà du 34 au 48, et enfin de retravailler les patrons. De mon côté, j’ai récupéré les patrons pour faire les toiles d’essais sur nos modèles (merci les filles !) puis coudre les versions définitives pour le shooting avec l’aide de Justine. D’ailleurs, tout ça, on vous l’explique dans la vidéo « Journal de bord Andrea Pulpeuse ».

Le patron Andrea Pulpeuse

 

Modèle : Sweat Andrea Pulpeuse
Taille : du 46 au 56
Format : PDF
Niveau : intermédiaire (facile)
Prix : 9,99 euros
Disponible sur la boutique petitpatron.com

Le sweat Andrea existe donc maintenant pour femme du 34 au 56, pour enfant de 4 à 14 ans et pour homme du 44(XS) au 60(XL), en pdf et disponible sur le site Petit Patron. Le modèle est vraiment un basique facile à coudre. Il faut avoir déjà cousu un peu pour s’y attaquer mais rien de bien difficile. On peut le coudre à la machine à coudre ou à la surjeteuse. A vous de choisir. Si vous avez les deux machines, je vous conseille la surjeteuse car il sera ultra rapide à faire avec mais le plus important est d’être à l’aise alors chacun fait ce qu’il veut avec ses machines !

 

Du côté des tissus, c’est encore une fois chez Tissus.net que je suis allée faire mon shopping. J’essaie, au maximum, de prendre des tissus venus des boutiques en ligne pour vous recommander les matières, car, parfois, il peut être difficile de se projeter et de trouver le bon tissu quand on manque encore de confiance en soi et d’expérience. J’aime beaucoup travailler avec Tissus.net car ils ont un choix qui est vraiment large et je n’ai pas encore été déçue par mes commandes chez eux. Et surtout, pour le sweat, ils ont un choix extra large que ça soit en uni, chiné ou motif. Avec comme très gros point fort : un choix de bord côte ENORME. Du coup, vous arrivez facilement à avoir le bord côte raccord avec votre tissu. Bien sur le bord côte n’est pas obligatoire mais on gagne carrément en confort et la finition fait carrément plus pro (pour tout autant de facilité à le coudre).

Je vous présente mes tissus du jour ?

Ahhhhhhh que j’aime la discrétion, vous me connaissez ! Plus sérieusement, je trouve tellement triste de voir les femmes pulpeuses se cacher derrière du noir. Non, non, non au noir. Oui, oui, oui à la couleur. Du coup, je me suis lâchée avec un imprimé fleuri (existe aussi sur fond blanc s’il y a à nouveau du stock). Le sweat est une version fine (plutôt demi saison) avec l’élasticité nécessaire pour être confortable. Ici, pas de bord côte, j’avais bien trouvé un bordeaux parfait mais j’avais peur que ça tranche un peu trop.

Tissus sweat d’été à fleurs de chez Tissus.net
Bord côte assorti (vérifié en réel je l’avais commandé) bordeaux de chez tissus.net

Les pois, c’est comme des rayures mais pas pareil (merci Margaux pour cette grande phrase). Je me suis faite violence pour ne pas prendre 1000 tissus à rayures (et c’est dur les gars !). Du coup, je me suis dit « des pois ça change non ? ». Cette fois, c’est une version Andrea taille 38 (en vrai j’aurai pu faire du 36 mais je n’étais plus sûre de la taille de Charlotte) (en vérité, au moment de couper je ne savais pas encore qui aller poser…). Ici, c’est encore un sweat d’été, la même gamme que le précédent. Hyper facile à coudre. Normalement, on aurait du faire un sweat version simple mais un moment d’inattention et hop, on avait coupé une version 3 bandes. Tant pis c’est un nouveau style ! Pour le bord côte, j’avais opté pour le coordonné corail. C’est un tissu sweat mais de la même couleur que le pois, du coup ça rend hyper bien. Il est chiné, c’est hyper joli.

 

Tissu sweat à pois d’été de chez Tissus.net

Tissu sweat d’été chiné corail de chezTissus.net

 



OUIIII j’ai craqué il y a des rayures dans cette aventure ! Ca va hein ! Cette fois, c’est pour homme. J’ai fait un sweat pour mon grand frère Chéri j’ai rétréci les arbres.  Je ne lui ai pas demandé son avis, je le voyais bien en rayure. Ici, c’est encore un tissu sweat d’été (toujours la même gamme) et il est top. On a utilisé le même tissu pour les bord côté. Je m’attendaisà ce que le tissu soit bleu marine mais il est noir donc j’ai opté pour le mauvais coloris (moralité : toujours BIEN LIRE les descriptions produit avant de râler ^^).

Tissu sweat d’été marinière noir et blanc de chez Tissus.net

 

Dans la foulée, j’ai aussi fait une version pour Jules, le filleul. Comme sa maman n’aime pas trop les imprimés, j’ai opté pour deux tissus sweat chiné bleu et sable qui vont ultra mais alors ultra bien ensemble. Je suis hyper contente du résultat, pour le coup les couleurs sont vraiment jolies. C’est la même gamme que les tissus précédents mais en version unie. Du coup j’ai utilisé les mêmes tissus pour les bords côte.

Tissu chiné bleu de chez Tissus.net

Tissu chiné sable de chez Tissus.net

Enfin, ce sweat est une toile. La dernière avant de valider le modèle. Mais comme le résultat fonctionne bien, on a décidé de la garder pour le shooting. Ici, ce sont deux sweats bien chauds (intérieur polaire) que j’ai trouvé chez Tissus Papi (à Roubaix, mais ils ont une boutique en ligne). Gros avantage : le prix. Il y a de tout dans cette boutique donc parfois de la qualité moyenne, mais on trouve aussi des pépites comme cette gamme de sweat à 6 euros du mètre qui est vraiment cool (cherchez pas j’ai fini les rouleaux et je n’en suis presque pas désolée en plus) (en vrai il y a  plein de couleurs en boutique).

Voilà, voilà pour les nouveautés tout droit sorties de l’atelier. Maintenant, on s’attaque au prochain patron et on vous donne rendez-vous courant octobre (je vous donnerai bien la date mais si je suis en retard je vais me faire taper sur le doigts, je le sens) (non Florence, je ne serai pas en retard) (Florence c’est la chef planning de l’atelier alors si je suis en retard c’est elle qui me gronde)(oui la vie c’est pas toujours simple à l’atelier).

Les patrons grande taille, ça vous intéresse ? Qu’est ce que vous aimeriez voir en patron grande taille ?