ALL, Astuce débutant, Astuce perfectionnement, Débuter, Matériel débutant, Matériel perfectionnement, Non classé, Se perfectionner, Slider

Quel matériel pour créer ses patrons couture ?

Difficile pour moi d’avoir le rythme que j’aimerais. Je dois vous avouer que malgré mon expérience de blogueuse grâce à mon autre blog, Oh et Puis,  je n’avais pas prévu que les articles couture seraient aussi longs à faire. J’essaie depuis quelques temps de vous faire des vidéos, mais je n’ai pas encore le bon matériel je pense. Je voudrais aussi vous montrer mes réalisations couture perso mais cette fois c’est difficile de m’organiser pour être prise en photo avec…bref il y a encore du boulot !

Aujourd’hui, on parle patron. Au tout début du blog je vous proposais un article avec le matériel de couture du base. Cette fois, ça sera le matériel pour faire ses patrons couture. Même si vous ne voulez pas vous mettre au patronage, le matériel peut être vraiment utile lorsque vous recopiez un patron couture. Je vais vous expliquer l’utilité de chaque objet et vous comprendrez-mieux. Le matériel pour patronage est un peu plus coûteux et un peu plus difficile à trouver que pour la couture mais je vous ai, encore une fois, fait une sélection des indispensables. Je pense qu’il n’y a pas besoin d’investir des milliers d’euros pour être une bonne couturière ou patronnière.

Les outils

 les outils pour faire des patrons de couture

.

Équerre : Indispensable pour faire des angles parfaits. Rien de pire que de perdre l’aplomb d’un vêtement à cause des équerres qui se sont perdues. J’en ai une énorme que l’on m’a fait acheter au début de mes études. Elle est pratique car très épaisse et grande mais honnêtement, une équerre qui se trouve en supermarché sera tout aussi efficace.

Règle japonaise : Je vous préviens vous allez être accro. Une règle japonaise souple comme celle-ci est ultra pratique. Elle marque les centimètres et millimètres sur la totalité de la règle. Elle vous permet de poser votre centimètre de couturage en quelques secondes. Elle a aussi les tracés du plein biais ce qui est pratique pour placer sur un tissu. Enfin, comme elle est souple, vous pouvez vous en servir pour vérifier vos longueurs même dans les courbes.

Pistolet ou perroquet : Ici, c’est un pistolet de modélisme pour femme. Je précise, car dans les magasins de matériel d’art vous en trouverez des ressemblants, mais sachez qu’ils ne sont pas adaptés au patronage. Celui-çi, est fait de manière à correspondre aux courbes naturelles des femmes. Il existe un long perroquet avec moins de courbes, qui, lui est fait pour les courbes masculines. Il est vraiment pratique et pour celles qui ne font que recopier les patrons, vous verrez qu’il vous permet de faire de jolies lignes tout de suite.

Les objets pratiques :

outils pratiquent pour faire des patrons de couture

.

Scotch : je vous conseille de l’avoir sur dérouleur car il sera plus facile à attraper quand vous tiendrez de l’autre main vos feuilles de patrons à accrocher entre elles. Aussi, il vaut mieux utiliser le scotch blanc opaque, car vous pourrez écrire dessus. Il vaut mieux ne pas perdre le tracé sur la largeur de scotch.

Scotch repositionnable ou masking tape : vous aurez parfois besoin de faire des raccords temporaires pour contrôler vos lignes et il sera utile car il ne déchire pas le papier. Le repositionnable est bleu ciel quand le fixe est vert chez Scotch.

Critérium : La mine plus fine qu’un crayon à papier sera donc plus précise et facile à effacer en cas de modification.

Ciseaux à papier : Important, je le disais déjà dans l’article sur le matériel à couture : il ne faut pas mélanger les lames. Les lames sont fragiles. Il faut donc bien séparer la paire de ciseaux pour le tissu de celle pour le papier.

.
.

Prêt à vous mettre au patronage ?

Rendez-vous sur Hellocoton !