ALL, Astuce débutant, Astuce perfectionnement, Débuter, Non classé, Se perfectionner, Slider

Le guide du tissu #2 : le coton

La semaine passée je vous expliquais la différence entre une matière naturelle, synthétique ou artificielle. Aujourd’hui, on commence une série sur les principales matières que l’on trouve dans le commerce. Celle que je préfère travailler en couture est clairement le coton car elle est facile à manipuler. On peut utiliser le coton pour quasiment tous types de vêtement et il est simple de le trouver dans les boutiques de tissus.

 

Le coton

Origine naturelle végétale
Matière agréable à porter et à travailler
Prix d’achat : faible à moyen

Qu’est ce que la fibre de coton ?

Le textile coton est fait à partir d’une fibre naturelle et végétale. C’est le duvet qui entoure la graine du cotonnier que l’on utilise pour créer la matière coton. Cette plante est cultivée dans des zones tropicale et subtropicale. La culture de la fleur de coton occupe 2,5 % des terres cultivées dans le monde. La culture du coton. Elle demande énormément de pesticides, on parle d’un quart des pesticides utilisés dans le monde sont à destination de la fleur de coton. Le coton est cultivé en Égypte, Turkménistan, Australie, Turquie, Brésil, Ouzbékistan, Pakistan, Inde, Chine et États-Unis (c’est ici que l’on comprend la limite du 100% made in France). La production de la fibre puis de l’étoffe en coton demande énormément d’énergie. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on considère le coton comme une matière agréable à porter et naturelle mais extrêmement polluante et remise en cause parfois face aux personnes qui prônent le 100% coton pour des questions écologiques. Heureusement, il existe des labels bio qui permettent de produire un coton plus responsable face aux causes environnementales. Le coton bio est non transgénique et cultivé selon des critères imposés par le label comme par exemple la limitation des pesticides, la rotation des cultures sur un champ, absence d’engrais chimique, l’absence d’irrigation intensive… Le coton équitable garantit une rémunération décente aux cultivateurs. Le label a été lancé par Max Havelaar.

Les propriétés du coton

Doux : Le coton est doux et particulièrement bien supporté par les peaux, même les plus sensibles.
Peu isolant : Le coton ne vous isole pas des températures extérieures, c’est pourquoi on le porte surtout l’été.
Absorbant : A défaut d’être isolant, il est particulièrement bien absorbant, c’est pourquoi on conseille souvent le coton lorsque l’on transpire.
Froissable : Le coton n’étant pas élastique naturellement il se froisse rapidement.
Hygiénique : Le coton supporte l’ébullition et le chlore. Il peut donc être stérilisé.
Teinture : Le coton ayant des fibres naturelles, il supporte particulièrement bien les teintures naturelles et chimiques.

Les différentes étoffes faites avec du coton :

Batiste : C’est une toile très fine et serrée qui la rend solide. Elle est idéale pour de la lingerie, des mouchoirs ou de la layette.
Satin : le satin est avant tout une armure(technique de tissage). Il est reconnaissable pour son aspect légèrement brillant à très brillant suivant les traitements. Il est idéal pour la doublure ou robe.
Voile : c’est un tissage toile très fin et fluide. Il est idéal pour une robe ou  un chemisier.
Flanelle : plus souvent trouvée en laine, elle existe en coton. La flanelle a un toucher doux. Elle est idéale pour un chemisier, une jupe ou un tailleur.
Gabardine : Elle est faite avec une armure sergé (effet de ligne en biais). On la reconnait à l’effet point blanc qui donne du relief au tissu. Elle est idéale pour des grosses pièces comme les manteaux ou les vestes.
Jeans : C’est un sergé très serré et épais qui donne de la raideur. Il est idéal pour un pantalon ou une veste.
Jersey : C’est un tissu maille élastique obtenu par tricotage industriel. La présence d’élasticité rend le travail de la matière nettement plus délicat. Il est déconseillé de débuter en couture avec une matière élastiquée. Il est idéal pour une robe ou un t-shirt.
Molleton : C’est un tissu épais et moelleux au toucher doux sur l’envers. Il est idéal pour une veste ou de la layette.
Mousseline : Une toile très fine et transparente. Elle est un peu plus difficile à travailler car particulièrement fluide. Elle est idéale pour une écharpe, une blouse ou de la lingerie.
Piqué de coton : (de loin ma matière favoriiiite) c’est un tissu avec un aspect « pointillé ». Il est idéal pour une robe, une chemise ou une veste.
Popeline : C’est une toile de coton particulièrement serrée et fine. Elle est idéale pour une robe ou un chemisier.
Velours : c’est un tissu à l’aspect duveteux sur l’endroit. Il est idéal pour une robe ou une veste.

Quel sera votre prochain projet couture en coton ? Et avec quelle étoffe ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !