ALL, Astuce débutant, Astuce perfectionnement, Débuter, Non classé, Se perfectionner, Slider

Le guide du tissu #3 : la laine

Après vous avoir parlé de la différence entre matière synthétique, artificielle et naturelle, puis vous avoir proposé un article sur le coton, aujourd’hui on s’attaque à la laine. 

 

La laine
Origine naturelle animale
Prix d’achat : Moyen à élevé

 

D’où vient la laine ?

La laine est issue de la toison du mouton principalement. Vous pouvez trouver des laines faites à partir de la toison d’autres animaux comme l’alpaga qui vient du lama, mais en général pour l’habillement on utilise la toison du mouton. La toison est rasée au moins une fois par an pour le bien être de l’animal mais aussi pour en récupérer les fibres qui serviront à créer le fil de laine. Les principaux producteurs de laine sont l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Russie, la Chine, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Sud.
Lorsque l’on parle d’une laine vierge, on parle d’une laine qui n’a pas encore été recyclée elle vient donc directement de l’animal.

Les propriétés de la laine

Isolante : La laine est un excellent isolant contre le froid mais aussi contre la chaleur.
Absorbante : La laine absorbe particulièrement bien l’humidité et sèche rapidement. A savoir, même humide elle reste isolante contre le froid et le chaud.
Défroissable: Grâce à son élasticité naturelle, la laine se défroisse facilement et ne demande pas d’être repassée constamment.
Feutrable: La laine est une matière qui se feutre rapidement, c’est pourquoi il est indispensable de la laver avec un programme laine pour éviter qu’elle ne se compacte.
Non feu : La laine ne propage pas la flamme.

Les différentes étoffes faites avec de la laine :

Alpaga : C’est un poil de lama mélangé avec du coton. Il est idéal pour faire une veste ou un pantalon.
Crêpe : C’est le fil « crêpé » utilisé pour tisser la toile qui donne l’aspect crêpe au tissu. (toucher légèrement rugueux). Il est idéal pour des pièces légères comme les chemises ou les robes.
Drap : C’est une étoffe épaisse que l’on utilise en général pour les manteaux.
Flanelle : La flanelle a un toucher doux. Elle est idéale pour un chemisier, une jupe ou un tailleur.
Gabardine : Elle est faite avec une armure sergée (effet de ligne en biais). On la reconnait à l’effet point blanc qui donne du relief au tissu. Elle est idéale pour des grosses pièces comme les manteaux ou les vestes.
Mousseline : Une toile très fine et transparente que l’on trouve un peu moins facilement en laine. Elle est un peu plus difficile à travailler car particulièrement fluide. Elle est idéale pour une écharpe, une blouse ou de la lingerie.
Velours de laine: Une toile cardée sans boucle ni duvet dont l’endroit a été gratté. Il est idéal pour les manteaux.

Il existe bien sur beaucoup d’autres étoffes faites à partir de laine, je vous propose ici les plus facile à trouver.

Quel sera votre prochain projet couture en laine ? Et avec quelle étoffe ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !