ALL, Non classé, Patron intermédiaire, Se perfectionner, Slider

Ma discrète veste Topaze

Un jour, je me transformerai vraiment en licorne. En attendant, je me fais de plus en plus de vêtements arc-en-ciel ou pastel. Il manque encore de paillettes mais je sens que cet hiver je vais vous inonder de paillettes ! Aujourd’hui, je suis ravie de voir le soleil faire un petit coucou par Paris pour enfin porter ma nouvelle veste d’amour. Durant l’aiguille en fête, j’ai rencontré Frédérique, créatrice de la marque Histoire de Coudre. J’ai eu un coup de coeur pour cette femme qui se lance dans la « bataille » du patron couture. Mon oeil avait tout de suite été attiré par la veste Topaze. Une veste en jean ?!? Moi fan ?!? NOOOOONNNNN c’est pas mon genre… Je n’en ai qu’une petite (grosse) dizaine dans mon mini appartement hein. On a tous un vice, moi c’est le denim. Je suis dingue de ça. Les salopettes, les jupes, les vestes et les robes en jean sont ma drogue (au moins elle ne fait pas trop de dégâts à mon cerveau celle là). J’ai l’habitude de les chiner dans des brocantes ou friperies. J’aime quand ma veste a du vécu. Du coup, je n’en avais jamais fait. Et là, l’occasion était trop belle.  Je suis donc repartie, grâce à Histoire de Coudre, avec mon patron de veste et le projet de la faire très discrète. Pari tenu, j’ai choisi « quelques » couleurs pastels et me voilà en route pour la veste de licorne (à mes amies qui aimeraient me voir en noir un jour, je vous aime mais la couleur c’est ma vie).

vestetopaze4

Histoire de coudre, je vous en parlais justement la semaine dernière dans mon top 10 des marques de patrons #2, est une jeune marque de patrons de couture pour femme. Du made in France créé par Frédérique, une véritable technicienne, qui propose des modèles bien coupés, bien travaillés et bien expliqués. Ma veste Topaze est mon premier test Histoire de Coudre. Et quel plaisir ! Je m’arrache souvent les cheveux sur les patrons vendus dans les magazines. Cette fois, quand j’ai regardé la planche patron j’ai su que le montage serait facile. Les patrons sont bien faits, aucun souci de raccord ou de compréhension.

vestetopaze6

vestetopaze8

Comme j’étais fatiguée, j’ai suivi à la lettre les explications de montage. En général, je n’en ai pas besoin mais cette fois, mon cerveau tournant au ralenti je me suis dit qu’il serait mieux de me fier à mon livret d’explications. En plus, ça me permet de vous donner mon avis sur ces explications. Et bien : aucun souci de compréhension. Vous voyez ces moments où vous lisez la phrase 10 fois, dans un sens puis dans l’autre et que, non, ça ne veut toujours rien dire pour vous. Et bien, cette fois pas de soucis. Alors bien sûr, une veste en jean demande un peu d’expérience en couture. Si vous débutez, ne vous lancez pas tout de suite dans ce type de projet. Lorsque l’on débute en couture on fait souvent l’erreur de penser qu’un patron de couture remplace un cours de couture. C’est une grosse erreur. Pour réaliser un patron, il faut d’abord savoir coudre et connaitre le vocabulaire. Mais lorsque les explications sont bien faites, c’est une sacrée aide pour réaliser son vêtement.

vestetopaze2

vestetopaze7

Côté coupe, elle tombe assez bien, je trouve les manches un peu trop larges à mon goût (mais cette fois je rentre les bras, contrairement à mon perfecto Wear Lemonade qui me sert beaucoup trop). J’adore sa découpe « western » dans le dos, ses deux vraies poches sur l’avant et son col de veste classique. Même si je pense que le col mériterait d’être un tout petit peu plus long sur l’arrière. Je trouve la coupe simple et efficace, comme doit l’être une veste justement.

vestetopaze

vestetopaze3

Ma version de la topaze : je me suis légèrement lâchée sur le tissu. Quand j’ai vu que le site tissus.net proposait toute une collection de « sergé de coton »(tissage du jean) coloré je me suis dis GOOO. J’avais très envie de me faire une veste dans les pastels et ressembler à une licorne (la corne en moins). Quitte à me faire une veste maison, je la voulais vraiment unique. Car c’est un boulot monstre donc si c’était pour la faire en blanc autant aller sur asos, c’est un peu plus rapide. Pour cette veste j’ai choisi un sergé blanc, rose pâle, mauve et un jaune soleil. J’ai trouvé mes boutons de veste aussi sur le site. Alors si vous vous lancez dans la veste, attention à bien prendre suffisamment de boutons. J’ai dû prendre 2 boites pour avoir de quoi faire les poches, les poignets et la croisure devant. J’ai aussi ajouté deux poches à l’intérieur de ma veste. Je suis une fille à sac à dos mais je ne sors pas sans ma musique dans les oreilles. Les téléphones de maintenant sont ENORMES et ne passent plus dans les poches classiques. En plus, à Paris on risque de se faire voler son téléphone à tout moment, du coup j’ai pris l’habitude de m’ajouter des poches à l’intérieur de mes vestes. Ici, c’était hyper simple, j’ai inséré la poche dans les coutures de la découpe devant de ma veste. Maintenant je peux écouter ma musique tranquillement sans m’obliger à prendre un sac sur l’épaule pour y glisser mon téléphone !

Pour trouver le patron de la veste Topaze, rendez-vous sur Histoire de Coudre.
Les sergés de couleurs sont sur tissus.net

Et vous, quelle sera la couleur de votre veste ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !